/sports/fighting
Navigation

Soirée gâchée à Laval par Billy Joe Saunders

Le champion du monde WBO des poids moyens l’emporte par décision unanime contre le pugiliste québécois

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL – Le Britannique Billy Joe Saunders a gâché une soirée magique, samedi à Laval, en battant chez lui le Québécois David Lemieux.

L’emportant par décision unanime des juges (120-108, 118-110 et 117-111), Saunders (26-0-0, 12 K.-O.) a ainsi conservé, devant la foule hostile de la Place Bell, son titre de champion du monde WBO des poids moyens.

Face à un adversaire plus agile que lui, Lemieux (38-4-0, 33 K.-O.) a été particulièrement malmené au septième round. Le Québécois a bien tenté quelques coups puissants face à Saunders, mais sans être en mesure de l’atteindre pour le coup fatal avant la fin des 12 assauts.

Comme un lapin, Saunders se déplace plutôt bien. Et voilà justement un style qui n’a jamais convenu à Lemieux, qui préfère les bagarres. Le Britannique avait d’ailleurs prévu un combat entre un boxeur (lui-même) et un cogneur (Lemieux). C’est ce qu’on a eu droit...

«On n'est pas vraiment surpris de ce qu'on a vu ce soir parce que sur vidéo, il se bat sensiblement de la même manière, a indiqué l'entraîneur de Lemieux, Marc Ramsay, confirmant certains problèmes de son boxeur avec son épaule gauche. Je te dirais qu'il a simplement poussé à l'extrême parce qu'il avait un cogneur de la trempe de David Lemieux devant lui. Il n'a jamais voulu prendre aucun risque durant le combat.»

Le meilleur danseur l’a emporté et Lemieux a du même coup raté l’occasion, devant les caméras du réseau HBO, de mettre la main sur une deuxième couronne mondiale après celle de la IBF obtenue provisoirement en 2015 à la suite d’une victoire contre le Français Hassan N’Dam.