/lifestyle/food
Navigation

Comme à la maison... mais en mieux!

Maude Bourgault, pâtissière, Caroline Desgagné et le chef Bertrand Giguère.
Photo Pierre-Paul Poulin Maude Bourgault, pâtissière, Caroline Desgagné et le chef Bertrand Giguère.

Coup d'oeil sur cet article

La mélisse est une herbe aromatique et médicinale utilisée depuis ­l’antiquité. Elle est délicatement ­odorante, reposante et bénéfique.

C’est exactement ce que je pense de ce nouveau ­restaurant, ouvert le matin et le midi, et maintenant le soir aussi. Mélisse prescrit la détente et la bonne cuisine, souvent végétale.

Style de restaurant

Caroline Desgagné, qui était avant au restaurant Soupesoup du Vieux-Montréal, voulait un restaurant joli et chaleureux. C’est bien réussi. On s’y sent bien, à l’aise, comme à la maison, mais en mieux. Le menu propose des plats en portions réduites ou de grosses entrées. Les prix sont bien doux.

Décor et Ambiance

C’est vraiment très joli ! Blanc, reposant, de jolis accessoires, chaises, banquettes, tables faussement dépareillées. Il y a un petit côté maison, chaleureux. Tout est pensé dans les moindres détails, un vrai décor de designer !

Clientèle

Le mot se passe vite. Dans le Vieux-Montréal, les tables réconfortantes comme Mélisse sont bien appréciées par les résidents qui peuvent se restaurer agréablement matin, midi, soir. Idem pour les passants et pour les personnes qui y travaillent toute la semaine.

Le repas

Soupe du jour et pain grillé au levain. Velouté de cresson, huîtres frites, croustilles et pain de campagne. Le velouté est onctueux, pas trop puissant en cresson, sans aucune acidité excessive. C’est délicieux !

Salade de calmars grillés. ­Juliennes de carottes, chou chinois, piments, fèves germées, herbes fraîches, zestes d’agrumes, calmars grillés et vinaigrette aux parfums d’Asie. Présentée dans un joli bol, cette composition est bien agréable à l’œil. Nous aurions aimé qu’il y ait plus d’assaisonnement.

Brochette pétoncle et mortadelle. Généreuses tranches de mortadelle faite maison et un pétoncle grillé, purée de haricots blancs à l’ail rôti et au romarin, salade de carottes crues. Un magnifique plat. Dommage de laisser la brochette en bois dans cette composition délicate. Sinon, la purée de haricots blancs à l’ail rôti est formidable. L’ail rôti est dosé adéquatement, sans domination. Voilà une belle maîtrise du jeune chef Bertrand Giguère.

Assiette de légumes gratinés, parmesan et marinade. Assortiment de légumes dans une sauce au Bella Vitano, au merlot, pickle de moutarde et de petits légumes, verdure et croûtons. Un plat réconfortant, mais préparé et servi pas assez chaud. Ce qui ne permet pas au fromage d’étendre toute sa réelle saveur.

Côtes levées, sauce BBQ au thé fumé. Du porc de chez Gaspor, sauce BBQ maison au thé fumé, salade de choux classique. La qualité de la viande est indéniable, l’odeur et la saveur du thé noir Lapsang Souchong sont bien présentes et agréables. C’est copieux, ça détonne un peu, mais la dégustation est plaisante.

Panna Tonka et suprêmes d’agrumes. Que c’est délicieux, onctueux et parfumé, avec le râpé sur le panna cota de fèves de tonka ! Cela apporte beaucoup de punch à l’ensemble de ce ­délicat dessert. Bravo !

Sablé breton à la fleur de sel, crémeux chocolat blanc et ananas compressé. Un des ­meilleurs desserts dégustés à Montréal cette année. Une ­réalisation quatre étoiles et plus !

Le service

Vraiment adorable, serviable, relax et informatif, tout pour faire plaisir. Ça tombe bien, nous avions envie d’être pris en charge et de nous laisser guider.

 

Mélisse

★★★ 1/2

Coup de toque

Tellement d’atouts ce restaurant... Un cocon !

Coup de torchon

Un peu plus de chaleur dans les plats et c’est parfait.

Combien ça coûte ?

Une quarantaine de dollars par personne.

L’adresse

Mélisse
719, rue William
Montréal H3C 1N8
Tél. : 514 379-3794