/finance
Navigation

Hausse de l’inflation de 0,3 % au Québec en novembre

Bloc économie argent
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le coût des articles courants a augmenté de 0,3 % en novembre au Québec par rapport au mois précédent, a indiqué Statistiques Canada, jeudi.

Sur une base annuelle, soit de novembre 2016 à novembre 2017, l’Indice des prix à la consommation a crû de 1,7 % au Québec, soit de façon moins importante qu’au Canada, où l’augmentation des prix a été de 2,1 % pour la même période.

«Quoique légèrement plus élevés que prévu, les résultats de novembre de l’IPC total sont conformes aux attentes», a indiqué Benoit P. Durocher, économiste principal chez Desjardins.

Dans la Belle Province, l’essence (+7,4 %), les légumes frais (+3,3 %) et les véhicules automobiles (+1,2 %) ont le plus contribué à l’inflation.

À l’inverse, l’hébergement pour voyageurs (-8,1 %), les articles et les accessoires de soins personnels (-2,8 %), le transport aérien (-1,9 %) et les vêtements pour enfants (-3,9 %) sont en moyenne moins coûteux que l’an dernier, contribuant ainsi à contrôler l’inflation.

D’octobre 2016 à octobre 2017, la hausse avait été moins importante au Québec, s’établissant à 1,4 %.

Forte hausse du coût de l’essence

Au pays, sept des huit composantes principales de l’UPC ont augmenté de novembre 2016 à novembre 2017, les indices du transport et du logement ayant le plus contribué à cette hausse.

La croissance du prix de l’essence a le plus contribué à l’inflation. Durant ces 12 mois, il a augmenté de 19,6 % en moyenne au pays. Si on calcule l’inflation au Canada sans y inclure la hausse marquée du prix du pétrole, elle s’établit plutôt à 1,5 %.

Ailleurs au pays, la Saskatchewan (+3,7 %) et le Manitoba (+3,2 %) sont les deux provinces canadiennes qui ont subi l’inflation la plus d’agressive.