/news/consumer
Navigation

Des excréments partout

Le bistro a été laissé à l’abandon pendant un mois à cause d’un changement de propriétaire

GEN - BISTRO LA FOLIE ST-SAUVEUR FAÇADE
Photo Martin Alarie Le Bistro La Folie, situé en plein cœur de Saint-Sauveur, comprend une section restaurant et une section bar.

Coup d'oeil sur cet article

Les crottes de rongeurs se trouvaient par centaines dans le Bistro La Folie de Saint-Sauveur après que l’établissement eut été laissé sans entretien pendant plus d’un mois en raison d’un changement de propriétaire.

« Des excréments sont retrouvés sur des équipements en contact avec les aliments [trancheur] », a noté l’inspecteur lors de sa visite du 11 septembre dernier.

Le resto-bar situé au 235, rue Principale à Saint-Sauveur, dans les Laurentides, a reçu deux amendes totalisant 2250 $ en octobre dernier en raison d’une infestation de rongeurs et pour avoir exploité son commerce plusieurs mois sans permis en vigueur du ministère de l’Alimentation (MAPAQ).

Transition

Le commerce n’était alors ouvert que depuis quelques mois, explique le propriétaire Hugo David, qui l’a racheté en juin. Les lieux sont donc restés sans entretien pendant plus d’un mois entre le moment où l’ancien propriétaire a fermé et le moment où M. David a pris le contrôle des lieux.

« Avec la nourriture qui traînait [...] C’est trop long [comme période sans entretien] », explique M. David.

En septembre, un inspecteur s’est rendu sur les lieux à la suite d’une plainte. Il a trouvé une cinquantaine de crottes de rongeurs derrière des fours, peut-on lire dans son rapport du 11 septembre.

Une vingtaine de crottes étaient sous la plonge et d’autres gisaient le long des murs et sur des tablettes, parmi des poêlons et de la vaisselle.

Au sous-sol, une centaine de crottes ont été trouvées, surtout sur des tablettes avec des emballages de serviettes de table et de la vaisselle jetable.

L’inspecteur a aussi trouvé que certains équipements étaient « malpropres », comme les couteaux, les malaxeurs et le tranche-patates. « Le plancher sous les équipements est très sale. Le ventilateur est poussiéreux dans les réfrigérateurs », a-t-il noté.

L’inspecteur a remis une ordonnance de fermeture de cinq jours au commerçant, mais M. David assure avoir tout nettoyé en 48 heures.

Grand ménage

« Tout a été nettoyé, dégraissé. On s’est remonté les manches ». Un nettoyage extérieur du bâtiment a également été fait. Les exterminateurs ont fait un suivi quotidien de la situation, qui est maintenant réglée », ajoute M. David.

Il assure que des inspecteurs sont revenus il y a quelques semaines et lui ont donné une note « A1 ». Il souligne que les clients peuvent entrer dans la cuisine pour constater eux-mêmes la propreté des lieux.

Quant au permis du MAPAQ qui n’était pas en vigueur, cet « oubli » a rapidement été corrigé, assure M. David.

Extraits du rapport

« Des excréments de rongeurs sont présents sur des contenants d’aliments »

– L’inspecteur

  • Excréments de rongeurs

► Il faut attendre plusieurs mois après une infraction pour qu’un juge entende la cause et rende sa sentence. Les détails de ces jugements ont été obtenus à la suite d’une demande d’accès à l’information.

 

Carte interactive