/misc
Navigation

Titres à surveiller sur les bourses américaines

Coup d'oeil sur cet article

Q. La bourse américaine frappe des records et j’aimerais connaître les titres à surveiller ?

R. Tout d’abord, rappelons qu’au moment d’écrire ces lignes, depuis le 1er janvier, le vénérable Dow Jones a gagné +22,5 %, le S&P500 a progressé de 18 % et le Nasdaq a réalisé une croissance de +27 %.

Les indices sont composés d’actions individuelles de diverses catégories, le Dow Jones représente la progression de 30 sociétés phares de l’économie américaine. Le Nasdaq est aussi très varié, mais dominé par les titres technologiques. Quant au S&P500, c’est ce dernier qui est le plus diversifié, car il montre l’évolution des 500 entreprises ayant la plus importante capitalisation boursière. Avec cette information, vous comprenez sans doute que pour arriver à +18 % de croissance totale de l’indice, il y a des actions du S&P500 qui font très bien et d’autres moins bien.

Une poignée de gagnants

En 2017, les records de croissance appartiennent à Align Technology (+142 %), NRG Energy (+128 %), Micron (+101 %), Vertex Pharma (+95 %) et PayPal (+86 %). Si on analyse les résultats du S&P500 à partir de la capitalisation totale des entreprises, cette année encore les valeurs technos ont réalisé la part du lion.

Par exemple, Microsoft a dégagé +35 %, Apple a grimpé de +45 %, Amazon a crû de +50 %, Facebook a monté de 56 % et Alphabet (Google) de +35 %. Sans l’apport de ces dernières, la croissance de la Standard & Poor’s n’aurait été que de +8 %.

Mais n’allez pas croire que ces géantes sont les plus performantes. Non. Les investisseurs professionnels qui sélectionnent méticuleusement leurs actions individuelles ont pu réaliser des prouesses supérieures. Les valeurs moins connues de certaines entreprises technologiques, de la santé et de la biotechnologie ont littéralement explosé.

  • Sangamo Therapeutics +478 %
  • Straight Path +434 %
  • Pieris Pharma +328 %
  • Dynavax Techno +359 %
  • Square +180 %
  • Méfiance pour 2018

Tout ça est bien formidable, mais on ne le dira jamais assez : « le rendement du passé n’est pas garant de l’avenir ». Rien ne vous certifie que si vous pariez sur un des « chevaux gagnants » de 2017, que la croissance va se matérialiser à nouveau en 2018.

Au contraire, tout semble indiquer que les indices se sont essoufflés et que des secousses importantes dues aux prises de profits ou aux déceptions de croissance de bénéfices pourraient entraîner les indices en territoires de correction boursière. En effet, le ratio PE (cours/bénéfice) ajusté à l’inflation développé par le prix Nobel Robert Shiller, vient de franchir le seuil des 32, surpassant ainsi le niveau record de 1929 avant le mardi noir caractérisant le krach historique de Wall Street !


♦ Question à notre investisseur: Chaque semaine, je répondrai à des questions des lecteurs et lectrices qui souhaitent mieux investir ou éviter de perdre de l’argent. investisseurmasque@quebecormedia.com