/weekend
Navigation

«Un bonbon dans une carrière»– Geneviève

Geneviève Dorion-Coupal
Photo Dugraff Chorégraphe qui compte une trentaine d’années de métier, Geneviève Dorion- Coupal en est à sa première ­expérience avec un spectacle sur glace de haut niveau comme Crystal.

Coup d'oeil sur cet article

L’une des chorégraphes les plus en vue au Québec, Geneviève Dorion-Coupal, a travaillé sur plusieurs productions d’envergure au fil des années (Céline Dion, Véronic DiCaire, Star Académie, La Voix). Avec Crystal, du Cirque du Soleil, c’est la première fois que la chorégraphe d’expérience travaille sur un spectacle de glace de haut niveau.

Quelques jours avant l’arrivée de ­Crystal au Québec, Geneviève ­Dorion-Coupal est partie à Boston ­rencontrer l’équipe du Cirque pour apporter certains ajustements au spectacle. « C’est un processus tout à fait normal, que l’on fait à chaque nouvelle création », dit-elle.

Crystal mêlant à la fois le patinage et les acrobaties, les risques de blessures sont nombreux. Mais selon la chorégraphe, il y a des shows bien plus dangereux pour les artistes. « Le numéro de patin extrême est difficile pour eux, mais ce sont des patineurs expérimentés. »

Avec le Cirque du Soleil, ­Geneviève Dorion-Coupal a travaillé sur le ­spectacle Beatles LOVE, à Las Vegas. Elle a aussi collaboré à ­plusieurs ­spectacles événementiels de la ­compagnie, par le truchement de sa filiale 45 Degrés. C’est justement cette division qui était ­chargée de la création de Crystal.

« Avec ce spectacle, l’intention était de varier le langage chorégraphique, dit-elle. C’est pour ça qu’ils sont venus me chercher. C’était vraiment un cadeau, un bonbon dans une carrière. »

« Comme ce n’est pas mon langage habituel, il y avait vraiment de grosses différences, poursuit-elle. À la minute où l’on met un pied sur la glace, les ­mouvements et déplacements se font à une vitesse fulgurante. Ç’a été une super aventure. »

Vocabulaire en patin

Pour la création des tableaux, la chorégraphe a travaillé de pair avec Marilyn Langlois (conceptrice de patinage synchronisé) et Benjamin Agosto (concepteur de performances de patinage). « Ç’a été un travail très conjoint, dit-elle. Il y a des tableaux où j’ai travaillé davantage et d’autres moins. C’était un beau défi, car j’ai très peu de vocabulaire en patin. C’était intrigant, un peu comme si on ouvre une autre boîte de Cracker Jack. »

Dans Crystal, on retrouve beaucoup d’acrobaties en patin. Mais il y a aussi certains artistes qui se déplacent sur la glace avec des souliers à crampons. « Il a fallu trouver comment transposer les mouvements avec ces éléments ­différents, dit la chorégraphe. Il y avait aussi la possibilité de glisser sur un genou. Il y avait des différences à tous les niveaux. »

♦ Le spectacle Crystal, du Cirque du Soleil, est à l’affiche au Centre Bell jusqu’au 31 décembre. Pour les ­détails : www.cirquedusoleil.com.