/lifestyle/food
Navigation

La Chronique: vingt-deux ans au top

La Chronique: vingt-deux ans au top
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Il y a des chefs qui font leur travail avec passion depuis toujours et qui gardent le cap sans faire de bruit ou d’esbroufe.

C’est le cas des deux chefs copropriétaires du restaurant La Chronique, Marc De Canck et Olivier de Montigny. Une cuisine classique de très grande qualité, avec une maîtrise de toutes les techniques, une perfection des produits et le respect des saveurs originelles. Une cave exceptionnelle, une équipe en salle qui connaît son métier sur le bout des doigts... De la grande restauration, sans prétention !

Style de restaurant

C’est l’une des meilleures tables du Québec, une référence ! Les amateurs de gastronomie vont à La Chronique sachant que tout se passera bien. Le lunch est bien agréable, avec des prix assez doux pour la qualité des prestations offertes. Le soir, c’est généralement pour une grande sortie, une véritable fête pour les yeux et le palais. On y va pour se gâter, pour se laisser guider par le savoir-faire de professionnels qui aiment leur métier et les clients.

Décor et Ambiance

La fête, elle, se passe dans la bouche. Ici, pas de musique tonitruante, on relaxe, on se détend, on prend son temps. On savoure, on déguste, on découvre, tout cela dans un environnement lumineux le jour, et très tamisé et discret le soir.

Clientèle

Des amateurs, dans le bon sens culinaire du genre. Des amoureux de restaurants, de gastronomie, des inconditionnels qui suivent les deux chefs depuis deux décennies. Des clients qui s’intéressent à la cuisine, qui connaissent aussi la différence et aiment les références. Les clients de la table d’à côté de la nôtre n’ont pas arrêté de toute la soirée de parler cuisine, vin et restaurants. Des passionnés, comme l’équipe de La Chronique­­­, en fait.

Le repas

Velouté de maïs, crevettes nordiques, poireau, crème truffée. L’assiette creuse arrive devant nous ayant en son centre un montage de poireau et crevettes nordiques. Puis, la serveuse nous verse le velouté de maïs parfumé. C’est savoureux, délicat et s’avère même assez copieux.

Le clou de la soirée maintenant. Foie gras de canard, pommes, pacanes, brioche. Le foie gras, de très grande qualité, est parfaitement poêlé et assaisonné, il est déposé sur la brioche toastée. L’harmonie est parfaite ! Le gras onctueux du foie de canard, l’acidité maîtrisée de la pomme... Un pur délice ! Ris de veau de lait, endives, topinambours, truffes. Le meilleur ris de veau mangé à Montréal, rien de moins. La pomme de ris de veau est parfaitement apprêtée, aucune veine ou peau ne l’entoure, ce qui lui confère une texture formidable. Classique, oui, mais c’est justement dans ces réalisations culinaires que l’on repère un vrai chef. Détails et savoir... Magret de canard, betteraves, cerises, porto. Très joliment présenté, tel un artiste qui étale sur sa toile des couleurs de joie et de fête. La cuisson du magret est juste et précise. La viande est tendre et elle a reposé après cuisson. La garniture betteraves et cerises ajoute au plaisir de la dégustation. Farandole de desserts : croquant à la crème de citron et sorbet au fruit de la passion. Explosif en bouche, contraste des textures, séduisant. Érable, financier chocolat, glace à l’érable. Une pure merveille de douceur et de saveurs en bouche avec une présentation audacieuse. J’adore. Gâteau au mascarpone, biscuit Graham et sorbet de bleuets, finesse et délicatesse.

Le service

C’est la grande maîtrise. Toutes les bonnes manières, sans que cela soit prétentieux. Que ce soit pour le service en lui-même ou pour le sommelier qui dispense son savoir sans intimider. Sa passion prend le dessus. Carafage pour aérer le vin, service du bouchon, dégustation, conseils avisés et anecdotes chaleureuses... Le bonheur.

La Chronique

★★★★★

Coup de toque

De la grande restauration et de la grande cuisine.

Coup de torchon

Être en moyen pour y aller souvent, ce serait bien.

Combien ça coûte ?

Compter 150 $ par personne tout compris, avec les vins. Beaucoup moins le midi.

L’adresse

104, avenue Laurier Ouest

Montréal

H2T 2N7