/travel/outdoors
Navigation

La Gorge de Coaticook, c’est plus que Foresta Lumina

Le parc est un bel endroit pour faire l’essai du VPS.
Photo courtoisie Parc de la Gorge de Coaticook Le parc est un bel endroit pour faire l’essai du VPS.

Coup d'oeil sur cet article

Le nom Coaticook, une ville située à 40 km à l’est de Magog, est bien connu pour la fameuse crème glacée. Depuis quelques années, c’est le parc de la Gorge de Coaticook qui est devenu populaire, avec le circuit illuminé Foresta Lumina les soirs d’été. Mais l’hiver aussi, c’est enchanté.

Ce sont les plaisirs de neige et de glace qui animent les lieux.

Vélo sur neige

Le parc a été l’un des premiers endroits au Québec à s’organiser pour le vélo à pneus surdimensionnés (VPS) comme en fait foi la 5e édition d’un événement en janvier concentré sur sa pratique.

Un parcours total de 10 km passe par de beaux points de vue. Entretenus par des bénévoles avec une dameuse adaptée aux VPS, les sentiers sont de niveau accessible à la majorité des cyclistes. Plusieurs de ces sentiers sont partagés avec des raquetteurs.

D’autres plaisirs d’hiver

En raquettes, des trajets d’une heure sont à la portée de la plupart des randonneurs.
Photo courtoisie Parc de la Gorge de Coaticook
En raquettes, des trajets d’une heure sont à la portée de la plupart des randonneurs.

Le parc est sillonné par plus de 20 km de sentiers de raquette, de niveau facile à avancé. Des trajets d’une heure sont à la portée de la plupart de randonneurs comme La Gorge, sinueux avec pentes douces ou le Cardio, avec quelques montées abruptes.

Le Yukigassen, ça vous dit quelque chose ? Inventé par les Japonais en 1987, ce jeu lors duquel on se lance des balles combine hockey, ballon chasseur et jeu de drapeau.

La gorge se prête bien à l’escalade de glace. On peut s’initier avec un guide.
Photo courtoisie Parc de la Gorge de Coaticook
La gorge se prête bien à l’escalade de glace. On peut s’initier avec un guide.

Avec ses 8 parois s’élevant entre 25 et 50 mètres, la gorge se prête bien à l’escalade de glace. Les habitués, membres de la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade (FQME), ont accès aux parois. Libre à vous d’apprendre à y grimper en vous initiant avec un guide de ChamoX.

Il faut réserver, tout comme pour le Yukigassen et la location de VPS. Au fait, ne manquez pas de vérifier les conditions avant de vous rendre, en consultant le site web ou en passant un coup de fil.

Prêts pour jouer au Yukigassen et à se lancer des balles.
Photo courtoisie Parc de la Gorge de Coaticook
Prêts pour jouer au Yukigassen et à se lancer des balles.

En bref

  • À louer : VPS, raquettes, crampons de marche
  • Chiens : autorisés en laisse.
  • Événement à venir : La Créature, le 13 janvier (courses de VPS et démonstration de planche urbaine)

 

D’autres idées pour le week-end

Les plus grosses écoles de glisse

Sur une seule montagne, Ski Saint-Bruno est la plus grosse école avec plus de 500 moniteurs. Les Sommets en compte plus de 700 sur 5 monts (dont Saint-Sauveur) et un versant.


Cours de conduite hivernale

Apprendre à conduire l’hiver sur un circuit sécuritaire et enneigé peut être amusant, tout en étant fort utile. C’est ce qu’offre ICAR à Mirabel. Durée du cours : une heure trente.


En raquettes à Sainte-Agathe

En empruntant les sentiers de raquette du Camping Sainte-Agathe-des-Monts, on découvre de beaux points de vue sur le lac des Sables et les alentours. Réseau : 12 km.