/news/green
Navigation

La prestation d’une jeune DJ annulée à cause du froid

La température polaire force Ottawa à modifier sa programmation du Nouvel An

Evana Müren DJ 11 ans nouvel an ottawa
Photo Prisca Benoit Depuis qu’elle est petite, Evana Müren voit son père partir le soir pour son travail de DJ. À force d’entendre sa musique, elle a eu envie de s’y mettre aussi. Elle a suivi une formation à l’Académie du DJ et peut maintenant mixer seule comme une grande.

Coup d'oeil sur cet article

Une fillette de 11 ans de Saint-Jérôme ne pourra malheureusement pas faire danser les foules grâce à ses talents de DJ demain, le froid polaire ayant poussé Ottawa à annuler certaines festivités du Nouvel An.

« J’étais prête et vraiment excitée », s’exclame Evana Morin, qui était censée être la plus jeune DJ à participer aux célébrations sur la colline du Parlement.

« Je suis déçue, mais je comprends. S’il fait trop froid, les gens ne seraient pas venus », avoue celle qui porte le nom de scène Evana Müren.

En raison du « froid extrême », le ministère du Patrimoine canadien a annoncé hier que les activités musicales de la fête de clôture des célébrations de Canada 150 sont annulées.

Depuis un mois, la jeune fille se préparait pour l’occasion. Elle se serait produite sur scène pendant une heure avec son père, le DJ et producteur montréalais Carl Müren. Elle comptait faire bouger le public sur des pièces canadiennes qu’elle avait elle-même choisies, comme Sunglasses at night de Corey Hart.

Le Journal est allé à la rencontre de la jeune artiste cette semaine, quelques jours avant qu’Ottawa annonce son changement de programmation.

Répétition

Dans son sous-sol, une table tournante trône au beau milieu des jouets. Elle sort son ordinateur, met ses lunettes signature, puis enchaîne ses chansons.

Evana Müren DJ 11 ans nouvel an ottawa
Photo Prisca Benoit

« J’ai un grand miroir devant moi qui me permet de m’exercer à interagir avec le public et à faire des mouvements. »

Pas timide pour deux sous, Evana Müren a goûté à la scène pour la première fois lors d’un festival en Gaspésie à l’été 2016. Son sourire et son jeune âge ont attiré l’attention, si bien qu’on lui a demandé de mixer seule pour la première fois l’hiver passé lors du Bal de Neige d’Ottawa.

Pour l’instant, ce sont ses parents qui s’occupent de ses pages Facebook et Instagram, en plus de placer ses cachets de côté pour financer ses études. Elle vit son passe-temps un jour à la fois, sans savoir encore si elle va en faire une carrière comme son père.

Plus gros événement

La fête qui devait avoir lieu demain aurait été le plus gros événement à vie d’Evana en tant que DJ. « Ce n’est pas la fin du monde. Mais disons qu’on n’aura pas les mêmes souvenirs », dit son père.

DJ depuis 19 ans, les 31 décembre ont toujours été de grosses soirées de travail pour Carl Müren. Pour la première fois, il avait la chance d’exercer ses talents tout en étant avec sa famille. Mais il ne doute pas qu’une occasion d’une ampleur semblable se représentera bientôt pour sa fille. « C’est une naturelle. Elle a une bonne oreille et sait trouver le bon moment, en plus de savoir animer une foule. »


► Pour consulter la météo, cliquez ici.