/news/currentevents
Navigation

Un accident impliquant une voiture de la SQ fait 2 morts

Les véhicules roulaient en sens inverse lorsqu’ils se sont percutés près d’Amherst

policière amherst
Photo Collaboration Spéciale, Simon-Pier-Ouellet L’homme de 63 ans et la femme de 58 ans qui se trouvaient dans l’automobile grise n’ont pas survécu à l’accident. 

Coup d'oeil sur cet article

Un homme et une femme sont morts mercredi après qu’une voiture de la Sûreté du Québec a embouti le véhicule dans lequel ils se trouvaient sur la route 323 près d’Amherst dans les Laurentides.

L’impact qui a coûté la vie à un homme de 63 ans et une femme de 58 ans se serait produit non loin du chemin Côté, vers 13 h.

Les deux automobiles roulaient en sens inverse lorsque le choc a eu lieu.

L’agente de la Sûreté du Québec qui était au volant de l’autopatrouille n’a subi que de légères blessures.

Appel d’urgence

La policière répondait à un appel d’urgence concernant un accident de la route survenu précédemment.

D’après les premières informations recueillies par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), l’autopatrouille avait ses gyrophares allumés lors de la collision avec l’autre voiture.

Aucun autre détail concernant les circonstances de l’accident n’a été fourni.

Jean-Yves Alarie, un homme qui se trouvait au volant d’un véhicule situé devant l’auto de police, a assisté à la scène.

Il a raconté, dans une entrevue à TVA Nouvelles, que la voiture des victimes aurait dérapé à la sortie d’une courbe.

Selon M. Alarie, le conducteur s’est alors mis à zigzaguer en tentant de reprendre la maîtrise de son auto.

« Il est reparti pour s’en venir vers moi, alors j’ai collé le bord un peu », a décrit M. Alarie, qui conduisait une camionnette.

La voiture des victimes s’est finalement retrouvée derrière la camionnette.

« Comme il a passé derrière mon truck, le petit char qui avait reviré de travers, j’ai levé la tête pour regarder dans le miroir et j’ai vu les deux se fesser ensemble », a poursuivi M. Alarie, qui a indiqué avoir roulé à environ 70 ou 75 km/h au moment des faits.

Selon lui, et contrairement aux informations recueillies par le BEI, les gyrophares de l’autopatrouille n’étaient pas activés.

Par ailleurs, personne n’a été grièvement blessé dans l’accident vers lequel se dirigeait la policière avant la collision.

Enquête

La route 323, fréquemment utilisée par les résidents de l’Outaouais pour se rendre à Mont-Tremblant, a été fermée tout l’après-midi, mercredi, dans la zone de l’accident.

La chaussée était mercredi glissante en raison des chutes de neige sur cette route aux nombreuses courbes.

Responsable de l’enquête, le BEI a affecté sept enquêteurs pour traiter cette affaire.

L’organisme recevra également l’appui de la police de Montréal qui lui fournira les services d’un technicien en identité judiciaire et d’un reconstitutionniste.

Le dernier accident impliquant une voiture de la SQ remonte à novembre dernier, lorsqu’un accrochage était survenu entre une autopatrouille et un autre véhicule, dans Charlevoix.

Les gens impliqués n’avaient subi que de légères blessures.

– Avec l’Agence QMI