/opinion/columnists
Navigation

Drouin: la principale déception

Montreal Canadiens v Tampa Bay Lightning
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Face au Lightning, le Canadien a joué avec une belle énergie et Max Pacioretty a enfin réussi à marquer un but. Le capitaine a d’ailleurs offert sa meilleure prestation depuis des lunes, à l’image de l’équipe.

On a eu droit à un sacré bon spectacle. Le rythme était soutenu et les gardiens étaient en grande forme. L’année 2018 vient à peine de commencer que l’arrêt acrobatique que Carey Price a réalisé en prolongation aux dépens d’Ondrej Palat sera difficile à déloger dans la liste des arrêts les plus spectaculaires de l’année.

Price a offert une superbe performance face à la meilleure équipe de la LNH. Le genre de match que les amateurs n’ont pas vu souvent cette saison au Centre Bell. C’était bon jusqu’à la dernière goutte et cette victoire de 2 à 1 en tirs de barrage met un peu de baume sur les plaies des partisans, qui ont beaucoup souffert en première moitié de saison.

Contre la grosse machine du Lightning, le Canadien n’a pas joué comme un club qui ratera les séries, lui qui présente une fiche de 17-20-4 à la mi-saison.

La tradition dans les médias est de remettre des bulletins à ce stade-ci de la campagne et la note globale accordée au CH est facile à déterminer, soit un D, comme dans le mot déception.

Je devrais ajouter la lettre «s» à ce mot, car les déceptions ont été nombreuses dans le camp du Tricolore, à commencer par la tenue du capitaine.

Drouin au centre : un échec

L’attaquant qui m’a toutefois le plus déçu est Jonathan Drouin. J’étais le premier à me réjouir lorsque Marc Bergevin a fait son acquisition l’été dernier, car j’ai toujours aimé voir ce joueur à l’œuvre. Je me disais que le Canadien misait enfin sur un talentueux attaquant francophone, comme à la belle époque.

Je croyais que Drouin allait faire des flammèches aux côtés de Pacioretty. Qui aurait pu prédire que ce jeune attaquant bourré de talent et plein de bonnes intentions allait franchir la première moitié de saison avec un pauvre rendement offensif de 5 buts et de 13 mentions d’aide, sans oublier son gênant différentiel de -16?

Et qui aurait pu prédire que Mikhaïl Sergachev allait s’imposer aussi rapidement avec le Lightning, lui qui totalise 8 buts et 18 mentions d’assistance tout en présentant un différentiel de +16?

Les dirigeants du Canadien ont cru que Drouin pouvait représenter la solution au centre du premier trio, mais c’est un fiasco. Pour le bien de Jonathan, il serait temps que Julien le retourne à l’aile, sa position naturelle.

Du côté défensif, la plus grosse déception a été le rendement de Karl Alzner, qui ne répond pas aux attentes. Il a trop souvent les pieds dans le ciment. Et dire que le Canadien lui a accordé un contrat de 5 ans pour 23 millions de dollars...