/sacchips/pushstart
Navigation

Cette application de quiz a pris d’assaut les États-Unis et va bientôt conquérir le monde. Voici pourquoi.

Cette application de quiz a pris d’assaut les États-Unis et va bientôt conquérir le monde. Voici pourquoi.
Image HQ Trivia

Coup d'oeil sur cet article

Le jeu pour téléphones mobiles HQ Trivia est actuellement une des applications les plus téléchargées chez nos voisins du sud et cette frénésie devrait s’étendre au reste de la planète sous peu.

Pour vous présenter ce jeu qui risque de devenir une petite révolution dans l’ère numérique, je vais vous citer les mots (approximatifs) de mon ami Sébastien Landry, qui m’y a littéralement rendu accro:

«Heille Guindon! Faut que tu checkes ce jeu-là! C’est complètement fou. C’est un quiz EN DIRECT, avec un animateur, qui pose 12 questions à choix de réponses.

Dès que t’en manques une, t’es mort pis meilleure chance la prochaine fois. Mais si tu les as toutes, tu te sépares 2000$ avec les autres personnes qui gagnent aussi!»

Ma réponse: «OK Seb, calme-toi, pis réexplique moi ça tranquillement. Je comprends rien.»

C’est quoi HQ Trivia?

Un peu comme l’ont été auparavant des quiz télévisés comme Génies en herbe ou Jeopardy, HQ Trivia est un jeu-questionnaire basé sur la culture générale et populaire.

La différence, c’est que l’hôte est seul en studio devant un green screen, et que les CENTAINES de milliers de joueurs sont rivés devant leur écran de cellulaire où qu’ils soient dans le monde (en autant que leur connexion réseau ou wifi tienne la route).

Le jeu se déroule deux fois par jour habituellement (à 15h et à 21h, heure de l’Est) et dure à peine une quinzaine de minutes.

Après une brève introduction qui semble interminable, l’animateur ou l’animatrice du jour lance une première question (habituellement très facile) à laquelle vous devez répondre en deçà de 10 secondes.

Trois choix de réponses vous sont offerts pour vous faciliter les choses. Mais attention, ce n’est que le début!

Cette application de quiz a pris d’assaut les États-Unis et va bientôt conquérir le monde. Voici pourquoi.
Image HQ Trivia

 

Plus le jeu avance, plus le degré de difficulté des questions s’accentue, de sorte que dès la 5e ou la 6e question, à moins d’être omnipotent et omniscient, vous y allez au hasard, en espérant que votre route se poursuive.

N’oubliez pas: une seule mauvaise réponse et c’est GAME OVER pour cette fois-ci (un peu comme dans Que le meilleur gagne, dans le temps).

Si vous réussissez miraculeusement à répondre correctement aux 12 questions, c’est là que ça devient intéressant.

À chaque diffusion, un prix de 2000$ est offert aux gagnants; une somme qu’ils se partagent.

Ainsi, 10 gagnants toucheraient 200$; tandis que 353 gagnants se sépareraient 5,67$ chacun.

Dès qu’un joueur a accumulé des gains supérieurs à 20$, il peut les transférer dans son compte via PayPal.

Qui a lancé ça comment et pourquoi?

HQ a été lancé en octobre dernier, ce qui veut dire que le jeu a connu une progression fulgurante (virale même...) depuis, puisque le nombre de participants dépasse fréquemment les 500 000 personnes simultanément.

Il faut dire que l’«Extra Life» que l’on reçoit lorsqu’on réfère un nouveau joueur aide beaucoup à faire circuler la bonne nouvelle.

Rus Yusupov et Colin Kroll sont les deux génies derrière ce concept. Ces noms ne vous disent peut-être rien, mais ce sont également eux qui ont démarré, en juin 2012, la désormais défunte application Vine qui permettait de diffuser des vidéos de six secondes en boucle.

Les deux entrepreneurs s’affaireraient en ce moment à amasser du capital-risque pour financer l’application. Quartz rapporte qu’ils évalueraient leur joujou à 100 M$ et qu’ils auraient levé 8 M$ jusqu’à maintenant.

Rien ne dit qu’ils atteindront la somme recherchée, mais peu importe le montant qu’ils engrangeront, cette somme permettra d’améliorer le développement technique de l’application, d’en stimuler la popularité (notamment par la distribution de récompenses encore plus alléchantes)... et d’embaucher des spécialistes en publicité qui auront tôt fait de monétiser chacune des opportunités que le jeu offre: insertion de publicités entre les questions, questions «présentées par...», questions intégrant des marques, etc.

Et la roue se mettra à tourner.

Pourquoi c’est le fun?

C’est le fun parce que c’est obsédant.

Tout est en place pour vous hypnotiser de la même manière que La Pat’Patrouille réussit à le faire pour les touts-petits.

Musique épique, direction artistique haute en couleur, animateurs charismatiques, narrativité frustrante, perspective de victoire enivrante : la recette est à peu près la même que pour les machines vidéo poker de Loto-Québec, à la différence qu’il n’y a rien à perdre ici, sauf son temps.

Cette application de quiz a pris d’assaut les États-Unis et va bientôt conquérir le monde. Voici pourquoi.
Image HQ Trivia

 

Et avouez que l’idée de pouvoir dire qu’on a eu le meilleur sur presque un million d’autres joueurs est exaltante, et ce, même si dans la réalité logique et raisonnable, on sait très bien qu’on se partagerait le butin entre 134 crinqués.

La possibilité de remporter SEUL le lot de 2000$ existe, et elle est suffisante pour rendre ce jeu hautement addictif.

Y a-t-il des désavantages?

Évidemment. Rien n’est parfait.

Le problème le plus récurrent, ce sont les bugs que connaît l’application.

Il arrive que le jeu gèle pendant un quiz, obligeant l’animateur à meubler le temps comme à la belle époque de CallTV.

Il est aussi arrivé que les questions, même si on les entend de la bouche de l’hôte, n’apparaissent tout simplement pas à l’écran, nous empêchant ainsi de fournir une réponse, ce qui signifie automatiquement la fin de notre partie.

Des rumeurs de tricherie circulent également. En effet, il est possible, en étant rapide comme l’éclair et étant très habile sur les pitons, de googler les questions, du moins, en partie.

Cet article (en anglais) prouve que les questions posées lors de HQ Trivia font l’objet de recherche très ponctuelles sur Google.

Est-ce que ceux qui cherchent les réponses finissent par gagner? Rien ne le prouve...

Mais le cyclisme et le baseball majeur nous ont démontré que lorsque quelqu’un se met à tricher, il devient difficile de résister à la tentation de l’imiter.

Faque...

Au final, c’est semi-stupide de ma part de vous inviter à jouer parce que, dans un sens, plus vous êtes nombreux, plus vous diminuez mes chances de remporter des gains substantiels.

Par contre, faites-moi une faveur s’il-vous-plaît, si vous téléchargez le jeu, utilisez donc mon code de référence: GUINDON1.

Ça va me donner une vie gratuite! ;)

Bonne chance!