/news/health
Navigation

Il sauve une ado qui souffrait d’engelures aux pieds

La fille de 14 ans était incapable de bouger pendant le grand froid du Nouvel An

Camille Belley
Photo Catherine Montambeault Camille Belley, 14 ans, est soulagée de ne pas avoir dû se rendre à l’hôpital pour ses engelures aux pieds le soir du Nouvel An.

Coup d'oeil sur cet article

Une adolescente est profondément reconnaissante envers un homme de Sorel-Tracy qui l’a prise sur son dos alors qu’elle ne pouvait plus marcher à cause du froid glacial qui régnait le soir du Nouvel An.

Camille Belley a souffert d’engelures aux pieds après avoir tenté pendant plus d’une heure d’obtenir un taxi au centre-ville de Sorel-Tracy avec sa mère et sa tante. Les trois femmes tentaient de retourner chez elles après avoir participé à une fête extérieure soulignant l’arrivée de 2018.

Avec une température ressentie frôlant les -30 degrés Celsius, l’adolescente de 14 ans, qui portait pourtant de multiples couches de vêtements cette nuit-là, s’est rapidement mise à trembler de froid.

« Un moment donné, j’ai commencé à ne plus sentir mes pieds, j’ai complètement perdu le contrôle, se souvient-elle. Je n’étais plus capable de bouger, je faisais juste pleurer tellement j’avais froid. »

Toutes les boutiques environnantes étant fermées pour la nuit, les femmes n’avaient nulle part où se réchauffer.

« Et nos cellulaires étaient tellement gelés qu’ils se fermaient tout seuls, on ne pouvait plus appeler personne », explique la mère de l’ado, Sylvie Larochelle.

Alors que cette dernière s’était éloignée pour tenter d’intercepter un taxi sur une autre rue, un bon samaritain a constaté l’état de Camille. Louis Mandeville a à son tour essayé de héler un taxi pour elle, sans succès.

<b>Louis Mandeville</b></br>
<i>Bon samaritain</i>
Photo Catherine Montambeault
Louis Mandeville
Bon samaritain

Pas un héros

Inquiet pour la jeune fille qui ne pouvait plus mettre un pied devant l’autre, l’homme s’est alors planté au beau milieu de la rue pour arrêter une voiture. Il a supplié le conducteur de reconduire les trois femmes chez elles en échange de 20 $, ce que l’automobiliste a accepté.

M. Mandeville a ensuite pris l’adolescente sur son dos pour la transporter jusqu’à la voiture.

« Je trouve qu’il a posé un très bon geste, parce que ce n’est pas tout le monde qui aurait fait ça. La plupart des gens m’auraient regardé et seraient juste partis », souligne Camille Belley.

De son côté, Louis Mandeville estime que ce qu’il a fait allait tout simplement de soi.

« Je ne voyais rien de vraiment héroïque là-dedans, dit-il. Mais tant mieux si j’ai pu lui donner un coup de main. »

Engelures

De retour chez elle, Camille a constaté que la peau de ses pieds avait blanchi, ce qui constitue un signe d’engelure. Mais à force de les frotter, ses pieds se sont mis à picoter, puis à chauffer, jusqu’à ce qu’elles les sentent parfaitement à nouveau.

À cause de la panique, l’adolescente n’a pas pensé à remercier celui qui l’a aidée au moment des faits. Comme elle ne connaissait pas son nom, elle a publié un message s’adressant à lui sur la page Facebook Spotted Sorel-Tracy.

« À toi qui m’as ramenée sur tes épaules pendant que j’étais en hypothermie, tu m’as vraiment sauvé la vie », a-t-elle écrit.

« Content que tu sois OK », a répondu Louis Mandeville.