/misc
Navigation

Pas trop loin de la vérité... le monde selon Tom Clancy

Pas trop loin de la vérité... le monde selon Tom Clancy

Coup d'oeil sur cet article

Quand votre blogueur quitte un peu le travail quotidien, une plongée au cœur de l’univers du romancier Tom Clancy et de sa succession vaut amplement le détour. Si le patron du technothriller a quitté ce monde, le romancier Mark Greany a repris le flambeau. Dans le même style, soit très cinématographique avec moult rebondissements à la clé, Commandant en chef, tome 1 et 2 qui totalisent plus de700 pages n’est pas étranger à une certaine actualité. Si tout un chacun se souvient d’Octobre rouge,

 

avec Sean Connery dans le Rôle du commandant Ramius, les suites que furent Rainbow Six entrecoupés de romans toujours à saveur techno militaire évoluent à un monde en pleine mutation. Si parfois, les bons sont caricaturaux comme les méchants, les aspects géopolitiques sont tout ce qu’il y a de plus réel.

Quand les points chauds s’embrasent
Pour cette nouveauté en format double, ce sont les pays baltes qui sont dans la ligne de mire. Comme dans les bons romans de James Bond, nous découvrons au fur et à mesure les lieux d’impact. Quand un train militaire russe est attaqué par un commando non identifié et que de supposés terroristes écologistes coulent un bateau en Lituanie, Washington s’inquiète, mais un peu moins Moscou. Il faut dire que le président Volodine ressemble à s’y méprendre à un certain Poutine. Au cœur de la Maison-Blanche, un certain Jack Ryan, aussi populaire, qu’Obama le fut doit servir plusieurs leçons de stratégie à ses alliées, avant de recourir à la force.   Sans être du Clancy de la première heure, ce tout convient très bien à nos températures froides.

En somme, vous passerez du bon temps, sans toutefois croire aux complots... encore que !