/misc
Navigation

Investir dans le cannabis: oui ou non?

Coup d'oeil sur cet article

Q Bien que je ne sois plus fumeur de marijuana depuis des décennies, je me demande si la prochaine légalisation n’est pas une occasion d’y investir une partie de mon REER. Qu’en pensez-vous ?

R Jean-François est certainement un investisseur allumé, car, en effet, lorsqu’une opportunité semble faire l’unanimité, on doit avoir le réflexe de devenir méfiant et tenter d’identifier les dangers et les risques négligés par la foule. Dans le cas de la marijuana, ils sont très nombreux.

Pour

  • Les avantages de placer une partie de ses économies dans l’industrie du cannabis apparaissent évidents au premier coup d’œil
  • Le pot est LA substance illicite la plus consommée au Canada
  • C’est une toute nouvelle industrie légale qui verra le jour
  • La vente en ligne sera permise
  • Un nombre limité de producteurs seront autorisés à en produire
  • Le bassin de consommateurs potentiels est élevé. Il représente près de 4 millions de Canadiens (+ de 12 % de la population)
  • Le cannabis médical et récréatif représenterait un marché annuel de plus de 5 milliards $ au Canada (données de Statistique Canada) et de 23 milliards en Amérique du Nord d’ici 2021.

Contre

  • Les actions des sociétés productrices ont déjà réalisé de forts gains
  • On trouve déjà beaucoup de joueurs pour un marché plutôt restreint
  • L’encadrement légal est contrasté et varie entre les provinces
  • La distribution sera limitée au départ (15 points de vente au Québec)
  • Le prix au détail semble élevé et pourrait favoriser le maintien du marché illicite
  • La loi fédérale permettra aux citoyens majeurs de cultiver jusqu’à quatre plants de cannabis
  • Un prochain gouvernement conservateur pourrait être tenté de « criminaliser » à nouveau la possession et la consommation de cannabis.

Depuis l’élection du gouvernement Trudeau, les sociétés productrices de cannabis ont connu une poussée de croissance impressionnante. Comme dans tout nouveau marché, les pionnières les mieux capitalisées seront en position de se tailler une place de choix.

Voici les 10 sociétés productrices ayant su attirer le plus de capitaux :

Canopy Growth –Aurora Cannabis –Aphria inc. – Supreme Pharma – OrganiGram Holdings – Emblem Corp – PharmaCan Capital/Cronos Group – Emerald Health Therapeutics – THC BioMed International – iAnthus Capital.

Comme dans tous les secteurs économiques, vous pouvez réduire les risques et obtenir de très bonnes récompenses en choisissant d’investir plutôt par la bande.

Miser par exemple sur les équipementiers qui fourniront les outils et machineries alimentant toute la chaîne d’approvisionnement du cannabis, de la culture, en passant par la récolte, l’emballage et la mise en marché. Les actifs tangibles, le réseau de distribution et le branding identifieront les leaders de demain.

Les petites entreprises innovantes qui auront su se démarquer se feront acheter à vil prix. Le défi est de les identifier.