/weekend
Navigation

Squeezie, maniaque de mangas

Coup d'oeil sur cet article

Avec plus de neuf millions d’abonnés et quatre milliards de vues, Lucas Hauchard, alias Squeezie, est l’un des youtubeurs français les plus populaires de l’heure. On a donc profité de la sortie de son premier livre pour lui demander ce qu’il aimait lire...

 

Vous pouvez commencer par nous parler un peu de Tourne la page, le livre que vous venez de publier aux Éditions Michel Lafon ?

Ces dernières années, beaucoup de youtubeurs ont sorti des livres et moi, j’avais envie de faire un truc un peu nouveau. Un truc qui me plairait à concevoir et qui me plairait aussi à feuilleter si j’étais de l’autre côté. J’ai donc travaillé sur ce projet avec mon frère Florent [qui signe toutes les illustrations] et Maxence Lapérouse, un très bon ami qui est également youtubeur.

J’aime trop les livres interactifs, surtout quand ils sont bien pensés et bien cool. Tourne la page ayant été conçu en mode joyeux, on invite donc les lecteurs à jouer à des jeux, à dessiner, à colorier, à découper, à résoudre des énigmes, etc. Comme ça, on leur offre plein de façons amusantes de se détendre et je dois dire qu’on est assez fiers du résultat !

Et vous, vous tournez chaque année les pages de nombreux livres ?

En fait, je ne lis pas de romans parce que j’ai formaté très tôt mon cerveau avec des images. Par contre, j’adore la culture japonaise.

Si l’on se fie à ce qu’on peut voir en arrière-plan dans la pièce où vous réa­lisez la plupart de vos vidéos, vous êtes surtout accro aux mangas ?

Je suis effectivement très fan de mangas, un genre que j’ai découvert grâce à mon grand frère. Ça se lit vite et en plus, ça nous en met plein la vue !

Quel est votre top 5 mangas ?

En première place, je mettrais GTO [l’abréviation de Great Teacher ­Onizuka], de Tōru Fujisawa. Ça ­raconte l’histoire d’un voyou qui veut devenir prof. C’est hyper drôle, ­l’humour est trop bien dedans.

J’ajouterais ensuite :

♦ Le manga français Lastman, de ­Bastien Vivès, Balak et Michaël ­Sanlaville. C’est vraiment chouette et les dessins sont bien.

♦ Le classique L’Attaque des Titans, de Hajime Isayama. Les dessins ne sont pas dingues, mais c’est le pitch qui est intéressant : des gens vivent entourés de murailles pour se protéger des Titans. Cette même muraille finira par briser et très vite, ça sera le bordel. En animé, l’histoire est ­beaucoup plus forte.

♦ Assassination classroom, de Yūsei Matsui. Cette fois-ci, le pitch est assez rigolo : comment des élèves vont s’y prendre pour buter leur prof, qui est un poulpe sur le point de détruire la Terre.

♦ Naruto, de Masashi Kishimoto. C’est le 2e manga que j’ai eu la chance de découvrir dans ma jeunesse. Il y a plein de villageois ninjas et il y a plein de combats.

Vous êtes également un grand fan de bandes dessinées plus ­classiques ?

J’ai commencé par la bande dessinée, parce que mon père en lisait beaucoup. Mon plus gros coup de cœur, ça a été Kid Paddle, une série créée par Midam. J’étais archi fan et j’achetais chaque tome le jour de sa sortie. Vu que j’adorais les jeux vidéo, j’ai totalement accroché. À part ça, j’ai aussi beaucoup aimé la classique série Garfield, qui parle d’un chat flemmard, Titeuf, Boule et Bill et Joe Bar Team, une très vieille bédé qui raconte les aventures de motards à qui il arrive plein de bêtises !

Côté romans, quels sont ceux qui, jusqu’à présent, vous ont tout ­spécialement marqué ?

Il y en a un seul, car je crois que c’est le seul que j’ai lu jusqu’au bout... J’étais au collège et notre prof avait compris qu’on avait du mal à « kiffer à fond » Balzac. On a donc lu L’assassin est au collège de Marie-Aude Murail, et j’ai adoré car je me sentais concerné par ce qui se passait.

Quel est le prochain livre que vous vous promettez de lire ?

Je pense que ça va être un Stephen King, pour faire un pas vers ce que je connais moins... Dôme me tente beaucoup.

Alain Rey a déjà participé à l’une de vos vidéos. Si vous pouviez en faire une avec absolument n’importe quel écrivain, qui choisiriez-vous ?

Je choisirais sans doute un mangaka, car l’univers de ce genre d’auteur est un peu à part. Et vu que c’est un très grand monsieur, ça serait Akira Toriyama, le créateur de Dragon Ball. Sur le net, il y a plein de vidéos qui racontent son histoire et elle est assez étrange...