/weekend
Navigation

Les illusions du temps

Coup d'oeil sur cet article

L’arrivée d’une nouvelle année est souvent propice à la réflexion sur le temps qui passe. En ce début 2018, Les 7 Doigts et Lemieux Pilon 4D Art présentent Temporel, leur spectacle collaboratif de « nouveau cirque » qui aborde la poésie et les illusions du temps.

Compagnies montréalaises qui connaissent beaucoup de succès ici comme à l’étranger, le tandem de multimédia Lemieux Pilon 4D (Cité Mémoire, Toruk) et le collectif de cirque Les 7 Doigts (Triptyque, Patinoire) se sont associés pour la première fois dans la création d’un spectacle complet avec Temporel.

« Nous avons déjà collaboré, il y a quelques années, pour deux tableaux de Cité Mémoire [le parcours interactif dans le Vieux-Montréal], mentionne Michel Lemieux, de ­Lemieux Pilon 4D. Pour Temporel, nous avons travaillé avec trois membres des 7 Doigts. C’est presque une main complète ! »

Dans Temporel, on suit la vie d’un homme qui nous est racontée dans un désordre temporel. Apparaissant d’abord vieux, l’homme se remémore différents passages de sa vie, dont ceux avec la femme qu’il a aimée. On le retrouve adulte, enfant, vieillard et bébé.

Nouvel hybride

Sur scène, les trois personnages (Lui, Elle et Le Temps) sont campés par Patrick Léonard, Isabelle Chassé et Gisle Henriet. Les chorégraphies acrobatiques sont signées Shana Carroll, qui vient juste de faire la co-mise en scène de Crystal, du Cirque du Soleil.

« C’est un peu une fable sur la mémoire d’un vieil homme, dit Isabelle Chassé, des 7 Doigts. Je dirais que le spectacle est du “nouveau cirque”. Il n’est pas hautement acrobatique, mais il est quand même très physique. Et il y a aussi beaucoup d’illusions, sans être un spectacle de magie. C’est vraiment un nouvel hybride qui va émerger de cette collaboration entre Les 7 Doigts et Lemieux Pilon. »

« C’est la rencontre de deux univers, dit Michel Lemieux. Il y a celui très effervescent et frais des 7 Doigts. Et il y a l’univers plus onirique et complètement halluciné de Lemieux Pilon. »

Acrobatie narrative

« Le spectacle est de l’acrobatie narrative, un peu comme on avait fait avec le Cirque du Soleil pour Toruk, poursuit Michel Lemieux. Temporel, c’est une grande histoire d’amour, mais aussi de perte. Il y a des moments drôles, où l’on rit de la vie, mais aussi d’autres moments plus graves et touchants. »

C’est Julien Mineau, ancien leader du groupe rock Malajube, qui a été mandaté pour composer la musique de Temporel. « Julien est un ­super compositeur qui nous emmène vraiment ailleurs, dit Michel Lemieux. On l’a choisi après avoir écouté son projet solo, Fontarabie, qu’on a vraiment adoré. Il y avait quelque chose de cirque là-dedans, un cirque déglingué, presque Fellini. Musicalement, c’est un compositeur à découvrir. »

« La musique de Julien sert vraiment bien le spectacle, dit Isabelle Chassé. Il y a un petit côté intemporel dans sa ­musique, même si ça reste ­contemporain. »

Temporel sera lancé à la Cinquième Salle de la Place des Arts, un endroit « parfait », selon Isabelle Chassé. « Oui, il y a certaines contraintes d’espace, mais ça amène une proximité et une intimité au spectacle, dit-elle. Aussi, le public qui va à la Cinquième Salle est habitué de voir des spectacles ­différents. Et celui-ci en est vraiment un hors du commun. »


Le spectacle Temporel sera présenté à la Cinquième Salle de la Place des Arts de Montréal du 10 au 27 janvier. Pour les détails : www.placedesarts.com.