/entertainment/tv
Navigation

Ces 3 femmes n'ont pas porté de noir aux Golden Globes, elles expliquent leur choix

Ces 3 femmes n'ont pas porté de noir aux Golden Globes, elles expliquent leur choix
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La quasi-totalité du gratin hollywoodien s’est drapée de noir, dimanche soir, à l’occasion des Golden Globes, sauf trois femmes, qui ont choisi de rompre avec le code de couleur proposé par le projet «Time’s Up».

L’initiative «Time’s Up» avait invité samedi les acteurs et actrices d’Hollywood à se vêtir de noir sur le tapis rouge des Golden Globes afin de lutter contre le harcèlement sexuel, aussi bien à Hollywood que dans d’autres métiers partout aux États-Unis.

Trois femmes ont pourtant choisi d’arborer des vêtements colorés. Meher Tatna, la présidente de l’Association hollywoodienne de la presse étrangère (Hollywood Foreign Press Association), portait une robe traditionnelle indienne qu’elle a choisie avec sa mère, à laquelle elle a accroché l’épinglette «Time’s Up».

Meher Tatna
WENN.com
Meher Tatna

«Je suis solidaire du mouvement», a-t-elle souligné en entrevue, indiquant que la culture indienne appelle à des vêtements colorés lors de célébrations.

L’actrice Blanca Blanco portait pour sa part une robe rouge éclatant. «J’adore le rouge. La couleur de ma robe ne signifie pas que je suis contre le mouvement», a-t-elle déclaré à Refinery29.

Blanca Blanco
AFP
Blanca Blanco

Sur Twitter, elle en a rajouté en écrivant : «le problème est plus grand que la couleur de ma robe #TIMESUP»

Finalement, la mannequin allemande Barbara Meier portait une robe pâle et fleurie. Dans une publication Instagram, Meier explique sa décision :

Viele Frauen werden heute im Zuge der Time‘s Up Bewegung auf dem Roten Teppich schwarz tragen. Ich finde diese Initiative im Allgemeinen super und extrem wichtig. Trotzdem habe ich mich entscheiden, heute ein buntes Kleid zu tragen. Wenn wir wollen, dass heute die Golden Globes der starken Frauen sind, die für ihre Rechte kämpfen, ist es in meinen Augen der falsche Weg, sich nicht mehr körperbetont anzuziehen und uns die Freude am Ausdruck unserer Persönlichkeit durch Mode zu nehmen. Wir haben uns diese Freiheit lange erkämpft, dass wir tragen können, was wir möchten und es auch in Ordnung ist, sich sexy zu kleiden. Wenn wir das einschränken, weil sich einige Männer nicht unter Kontrolle haben, ist das in meinen Augen ein Rückschritt. Wir sollten nicht schwarz tragen müssen, um ernstgenommen zu werden. Wir Frauen sollten strahlen, farbenfroh sein und funkeln. So wie es in unserer Natur liegt! Das symbolisiert in meinen Augen unsere Freiheit und neue Stärke. Um das aber dennoch nochmal klar zu sagen: Viele schreckliche Dinge sind passiert und dürfen sich nie wieder wiederholen! Und wir sollten das immer wieder und direkt ansprechen und aufklären! Ich freue mich auf starke und inspirierende Reden heute Abend! (c) @gettyentertainment --- A lot of women will wear black tonight to support the time‘s up movement! I think this is a great and extremely important initiative! Nevertheless I decided to wear a colorful dress tonight. If we want this to be the Golden globes of the strong women who stand up for their rights, I think, it’s the wrong way not to wear any sexy clothes anymore or let people take away our joy of showing our personality through fashion. We were fighting a long time for the freedom to wear what we want to and that it is also ok, to dress up a little more sexy. If we now restrict this, because some men can’t control themselves, this is a huge step back in my opinion. We should not have to wear black to be taken serious. US women should shine, be colorful and sparkle. Just like it is our nature. In my opinion this symbolizes our freedom and our new strength. But to make clear: A lot of bad things happened and should never happen again!!!

Une publication partagée par Barbara Meier (@barbarameier) le

«Nous avons combattu longtemps pour notre liberté de porter ce que nous désirons et de porter des vêtements sexy. Si nous changeons cela parce que certains hommes sont incapables de se contrôler, c’est à mon avis un pas en arrière. Nous ne devrions pas avoir à porter du noir pour être prise au sérieux. Les Américaines devraient être scintillantes, colorées et briller, comme c’est dans notre nature. À mon avis, c’est ce qui symbolise le mieux notre liberté et notre force. Mais pour être claire : plusieurs incidents terribles sont survenus et ne doivent plus jamais se reproduire.»