/travel/outdoors
Navigation

Refuges et cabanes de charme : à savoir avant un séjour

Une des 10 unités des Refuges perchés à Mont-Tremblant, secteur Saint-Faustin.
photo courtoisie Peter Wyslouzil Une des 10 unités des Refuges perchés à Mont-Tremblant, secteur Saint-Faustin.

Coup d'oeil sur cet article

Instagram et tout article sur le Web avec de nombreuses photos à faire rêver, ont contribué à créer un intérêt pour les cabanes dans le bois auprès d’une autre clientèle que les randonneurs expérimentés.

Mais pour que l’expérience soit agréable, mieux vaut rêver les yeux grands ouverts.

Souvent situés près d’un réseau de sentiers, les refuges traditionnels demeurent rustiques, un peu comme des camps de bûcheron. Au cours des dernières années, des cabanes contemporaines, aussi appelées écogîtes, sont même apparues avec du mobilier de type Ikea, des lits plus confortables et de la vaisselle assortie.

Une cabane contemporaine chez Kabania, au sud de Saint-Donat.
photo courtoisie Kabania
Une cabane contemporaine chez Kabania, au sud de Saint-Donat.

N’empêche qu’on ne parle pas ici d’un chalet tout équipé. Ceux qui ont déjà fait du camping sont susceptibles de s’adapter plus facilement.

Le chauffage. À moins de loger dans une des rares cabanes dotées de chauffage électrique, il faut alimenter le poêle à bois. On doit alors se relayer au moins deux fois durant la nuit par grands froids.

L’eau. Il n’y a pas d’eau courante mais des douches sont parfois disponibles dans un bloc sanitaire ou à l’accueil. Pour nos autres usages quotidiens, un contenant d’eau de 19 litres est fourni à plusieurs endroits.

Les toilettes. Habituellement, on doit sortir pour aller dans une bécosse à l’extérieur ou dans un bloc sanitaire. Dans ce cas, j’apporte une toilette de camping. Parfois, des cabanes récentes disposent d’une toilette sèche intérieure.

Parfois, des cabanes récentes disposent d’une toilette sèche intérieure comme chez Entre Cîmes et Racines à Eastman.
photo courtoisie Anaëlle Victor-Demers
Parfois, des cabanes récentes disposent d’une toilette sèche intérieure comme chez Entre Cîmes et Racines à Eastman.

La cuisine. Pour faire à manger, on se sert du poêle à bois ou d’un petit poêle au propane. On retrouve parfois un bâtiment commun avec cuisine.

À Rawdon, les Cabanes d’ici sont parmi les rares cabanes dotées de chauffage électrique.
photo courtoisie Chalets Lanaudière
À Rawdon, les Cabanes d’ici sont parmi les rares cabanes dotées de chauffage électrique.

À vous de déterminer votre niveau de confort, tout en tenant compte qu’il s’agit d’une nouvelle expérience, pour bien moins cher qu’un chalet.

En bref

  • Capacité : 4 à 6 personnes
  • Tarifs : de 98 $ à 190 $ la nuit

www.refugesperches.com

www.entrecimesetracines.com

www.kabania.ca

www.chaletslanaudiere.ca

D’autres idées pour le week-end

Le sentier glacé à Magog

Tout en patinant à même une boucle de 2,5 km près du lac Memphrémagog, on aperçoit le mont Orford. Abri chauffé au stationnement Cabana. Éclairé. Entrée gratuite.

Conditions de glace : 819 843-0011


Ça roule à Orford

Au parc national du Mont-Orford, le projet pilote sur le vélo à pneus surdimensionnés (VPS) se poursuit avec 14 km de sentiers. Location au nouveau Centre de services Le Cerisier.

www.sepaq.com


La Montagne coupée

C’est le nom d’une auberge champêtre perchée sur une falaise à Saint-Jean-de-Matha, dans Lanaudière. Ski de fond et de raquette. Piscine intérieure, sauna et soins corporels.

www.montagnecoupee.com