/sacchips/silo57
Navigation

Bienvenue sur l’île où vous pouvez flatter des centaines de lapins

Bienvenue sur l’île où vous pouvez flatter des centaines de lapins
Instagram @wahncai

Coup d'oeil sur cet article

Il était une fois une île secrète où on fabriquait des armes chimiques et où on peut maintenant passer la journée à... flatter des lapins! 

 

Ōkunoshima est une petite île japonaise de la préfecture d’Hiroshima, située dans la mer intérieure de Seto, que l’on surnomme désormais «l’île aux lapins» (ou «Usagi Shima» en japonais).

Depuis quelques décennies, elle abrite plusieurs centaines, voire milliers, de lapins «sauvages» qui se laissent docilement approcher, cajoler et nourrir par les visiteurs.

Non mais tsé!

 

 

 

Le décor où vivent ces petites bêtes est cependant un peu moins adorable par endroits. Ōkunoshima cachait autrefois un centre de production d’armes chimiques et certains bâtiments désaffectés sont toujours là.

 

Selon un article du Guardian, l’armée japonaise aurait produit 6000 tonnes de gaz chimiques sur l'île, entre 1929 et 1945.  À l'époque, Ōkunoshima aurait été effacée des cartes géographiques de la région pour garder le secret.

Aujourd’hui, on peut non seulement voir des vestiges de ce centre, mais aussi découvrir le (peu invitant, mais sûrement intéressant) Musée du gaz toxique.

 

Selon certains, les lapins d’Ōkunoshima seraient les descendants des cobayes de l'usine. D’autres pensent, toujours selon le Guardian, qu'ils seraient plutôt les petits-petits-petits-petits-petits-enfants de huit lapins amenés sur l’île par des écoliers dans les années 1970. Parlez-nous d’une lignée prospère!

 

 

 

Quoi qu’il en soit, les lapins sont rois et maîtres sur l'île et ils font le bonheur des touristes, qui peuvent aussi profiter de leur visite pour se balader à vélo, aller à la plage, faire du camping ou passer une nuit dans un hôtel.