/news/health
Navigation

Nouveau CHUM: 289 $ par mois pour avoir la télé à l’hôpital

C’est presque trois fois plus cher qu’à l’Hôpital Notre-Dame

Pierrette Falcon écoute les nouvelles à la télévision, lorsque s
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les patients relogés dans le nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal doivent désormais payer près de 300 $ par mois pour avoir la télévision dans leur chambre, soit près du triple de la facture qu’ils recevaient à l’Hôpital Notre-Dame.

Le 26 novembre dernier, 110 patients hospitalisés à l’Hôpital Notre-Dame ont été transférés dans le nouvel établissement du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

Plusieurs ont été très surpris en recevant leur facture de la compagnie Mosino au montant de 289,74 $ pour la location d’un téléviseur pour un mois alors qu’il en coûtait 108,02 $ par mois à Notre-Dame, taxes incluses.

La fille de Pierrette Falcon, Nancy Laporte, tient son compte de carte de crédit sur laquelle des frais de 289,74 $ sont facturés mensuellement pour avoir une télévision et 50 chaînes dans la chambre de sa mère au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).
Photo Carl Vaillancourt
La fille de Pierrette Falcon, Nancy Laporte, tient son compte de carte de crédit sur laquelle des frais de 289,74 $ sont facturés mensuellement pour avoir une télévision et 50 chaînes dans la chambre de sa mère au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

« Ça me coûte moins cher pour deux mois avec tous les services chez moi [internet compris]. C’est exorbitant. Une chance que les membres de sa famille nous aident à payer la facture », a dénoncé Nancy Laporte, dont la mère Pierrette Falcon fait partie des patients transférés au CHUM.

Les patients qui veulent avoir les services de télévision et d’internet pendant leur séjour devront payer 393 $ par mois. Actuellement, internet n’est même pas encore accessible pour les patients du CHUM.

« Je me sens mal de savoir qu’ils paient autant pour que j’écoute la télévision », dit Pierrette Falcon, 55 ans,soulignant qu’il n’y a pas beaucoup d’autres passe-temps puisqu’elle est alitée.

Selon Mme Falcon, en plus du tarif élevé, il y a plusieurs problèmes techniques qui font que la télévision ne fonctionne pas bien.

Le nouveau CHUM avait déjà été critiqué en mai pour ses tarifs de stationnement qui atteignent 24 $ par jour.

« Trois cents dollars par mois pour regarder la télévision, ça n’a pas d’allure », a dit Paul Brunet, président du Conseil de la protection des malades. Même si le service n’a pas à être gratuit, il estime qu’il doit rester accessible pour les patients.

 

Mieux pour le CHUM

Une des entreprises qui a participé à l’appel d’offres du CHUM en mai, Hôpitel, affirme avoir offert de meilleurs prix pour les patients, mais que la commission qu’ils auraient versée au CHUM était inférieure.

La porte-parole du Centre hospitalier, Lucie Dufresne, a pour sa part rappelé que l’entreprise Mosino était la meilleure option parmi les soumissionnaires.

« Après évaluation, la proposition par Mosino était celle, parmi l’ensemble des propositions reçues, qui remplissait le mieux les besoins techniques, financiers et organisationnels du CHUM dans le contexte de son nouvel hôpital. »

Le vice-président de l’entreprise Mosino, Zeeshan Butt, assure que son entreprise voulait offrir le meilleur service, mais il n’a pas souhaité parler des tarifs imposés par celle-ci.

Plus cher qu’ailleurs pour un téléviseur

  • CHUM 289$
  • Hôpital général juif de Montréal, entre 143,87 $ et 197,15 $
  • Institut de cardiologie, 188,56 $
  • Hôpital St. Mary, entre 162,06 $ et 187,92 $
  • Hôpital Santa Cabrini, entre 104,09 $ et 187,92 $
  • Hôpital Rosemont, entre 58,58 $ et 70,08 $

 

–Avec Hugo Duchaine