/entertainment/celebrities
Navigation

Voyez James Franco réagir aux accusations d'inconduites: il ne comprend pas de quoi on l'accuse

75th Annual Golden Globe Awards - Arrivals
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir remporté le Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie pour son film The Disaster Artist, James Franco a été accusé de «mauvaise conduite» par trois femmes, sur les réseaux sociaux.

Ally Sheedy, star du film Breakfast Club, a indiqué : «James Franco vient juste de gagner. S'il vous plaît, ne me demandez jamais pourquoi j'ai quitté le monde du cinéma et de la télévision». Prenant acte du mouvement de lutte contre le harcèlement sexuel durant la cérémonie, elle a ajouté : «Pourquoi James Franco a été autorisé à entrer ? J'en dit trop».

Ces tweets ont rapidement été effacés après coup. L'acteur a quant à lui indiqué à Stephen Colbert dans son émission The Late Show, qu'il n'avait aucune idée à quoi faisait référence ces déclarations. «Il y avait des trucs sur Twitter, je le ne les ai pas lus, mais on en m'a parlé, raconte-t-il. Je n'ai aucune idée de ce que j'ai pu faire à Ally Sheedy. J'ai un respect total pour elle. Elle a retiré le tweet, je ne peux pas parler pour elle.»

D'autres femmes, comme Violet Paley, ont accusé James Franco d'avoir montré ses parties génitales devant elle et d'avoir présenté des excuses au téléphone deux semaines plus tôt. De son côté l'actrice Sarah Tither-Kaplan a indiqué : «Tu te souviens, il y a quelques semaines, quand tu m'as dit que la scène entièrement nue que j'ai faite pour toi à 100 dollars la journée n'était pas abusive parce que j'avais signé un contrat pour le faire ?»

Sur ce sujet, James Franco a de nouveau botté en touche, indiquant que ces accusations n'étaient pas très précises, mais qu'il était prêt à faire face à ces dernière et «réparer» ses erreurs, s'il avait fait quelque chose de mal. «Même si ce n'est pas précis, je soutiens les gens qui ont besoin de parler car on leur a enlevé la parole pendant longtemps, a-t-il indiqué. Je ne veux pas les faire taire. Je pense que c'est une bonne chose.»

À la suite de ces tweets, James Franco a toutefois vu son apparition dans l'événement TimesTalk, organisé par le New York Times, annulée.

Voyez la réaction de l'acteur: