/news/politics
Navigation

Début des consultations fédérales sur les débats des chefs

Justin Trudeau, Elizabeth May, Thomas Mulcair et Stephen Harper
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le gouvernement canadien a lancé jeudi ses consultations sur la création d’un poste de commissaire responsable des débats des chefs durant les campagnes électorales au pays.

La ministre des Institutions démocratiques, Karina Gould, souhaite entendre l’avis des électeurs «sur le meilleur moyen de veiller à ce que les débats soient organisés et répartis de façon impartiale et [soient] accessibles au plus grand nombre de personnes possible».

Les citoyens pourront faire leurs suggestions en ligne jusqu’au 9 février. Une série de tables rondes aura également lieu à travers le pays, dont une à Montréal, à l’Université McGill, le 26 janvier prochain. D’autres arrêts sont prévus à Halifax, Toronto, Winnipeg et Vancouver.

La création d’un poste de commissaire responsable des débats des chefs fait partie de la lettre de mandat adressée à la ministre par le premier ministre Justin Trudeau. Le gouvernement veut que ce poste soit créé avant les élections générales de 2019.

Essentiellement, l’objectif est d’augmenter le plus possible les cotes d’écoute des débats fédéraux durant les élections, pour que les Canadiens soient davantage informés sur les partis politiques, les programmes et les chefs.

Les débats tenus lors de la campagne électorale de 2015 ont enregistré, en anglais et en français, des cotes d'écoute inférieures à celles de 2006, 2008 et 2011, a indiqué le ministère.