/finance/business
Navigation

L’Aubainerie prend de l’expansion en Ontario

Le détaillant ouvrira un premier magasin hors Québec en banlieue d’Ottawa

Aubainerie
Photo courtoisie La nouvelle bannière Aub44 fait référence au nom actuel de l’entreprise, mais également à l’année de fondation de la chaîne qui a vu le jour en 1944, en Mauricie.

Coup d'oeil sur cet article

L’Aubainerie prend de l’expansion au Canada anglais. Le détaillant québécois de vêtements ouvrira en mars prochain une première boutique hors Québec à Orléans, en banlieue d’Ottawa, sous la bannière Aub44, a appris Le Journal.

« On s’en va en Ontario avec une nouvelle bannière », a confirmé la présidente et directrice générale de l’Aubainerie, Chantal Glenisson.

La première succursale de la bannière Aub44 sera située au centre commercial Orléans et comptera une superficie de 24 000 pieds carrés.

La nouvelle bannière Aub44 fait référence au nom actuel de l’entreprise, mais également à l’année de fondation de la chaîne qui a vu le jour en 1944, en Mauricie.

« C’était important pour nous de conserver un lien avec notre histoire », a indiqué la PDG de l’Aubainerie.

Selon cette dernière, cette nouvelle incursion en Ontario pour l’Aubainerie pourrait se traduire par d’autres ouvertures au cours des prochaines années.

« On est en négociation pour d’autres sites. On regarde les opportunités », a précisé Mme Glenisson.

Ce n’est pas la première fois que l’Aubainerie tâte le marché de l’Ontario. En 2013, le détaillant avait ouvert un magasin-entrepôt dans la municipalité d’Hawkesbury. Cette succursale a toutefois fermé ses portes en janvier 2016 pour des raisons de non-rentabilité.

Faire ses devoirs

Cette fois, le détaillant québécois dit avoir fait ses devoirs.

Comme bien des détaillants québécois à l’assaut du Canada anglais (Simons, La Vie en Rose, Adonis, etc.), l’Aubainerie entend miser sur le service à la clientèle, l’efficacité et ses propres collections de vêtements pour se démarquer de la compétition.

Quant au développement du commerce en ligne, l’Aubainerie dit toujours travailler à la refonte de son site web. L’entreprise prévoit le déploiement complet de sa stratégie numérique à la fin 2019, début 2020.

Avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 300 millions $, l’Aubainerie demeure la propriété de la famille Croteau.

Le détaillant, qui compte actuellement 56 magasins partout au Québec et un centre de distribution à Montréal, emploie plus de 2500 personnes.

L’Aubainerie en bref

  • Année de fondation : 1944
  • Siège social : Montréal
  • Nombre de magasins : 56
  • Nombre d’employés : 2500
  • Chiffre d’affaires annuel : plus de 300 millions $