/opinion/columnists
Navigation

Les coupables

Blue Jackets vs Canadiens
Photo d'archives, Martin Chevalier Max Pacioretty

Coup d'oeil sur cet article

Ça manque d’amour. La concomitance (ayoye !) entre le Canadien et ses partisans est cahoteuse et, comme dans toutes les relations de couple, il y a des coupables des deux côtés. S’aimer quand tout va bien, c’est facile. C’est lorsqu’on est en difficulté qu’on voit les vrais et, en même temps, qu’on découvre ceux qui sont prêts à quitter le navire dès qu’il y a de la vague. Le Canadien a ses maladresses envers ses partisans. L’obligation de payer un surplus pour avoir des billets en carton en est une. La persistance à ne dévoiler que des demi-vérités sur les blessures des joueurs crée aussi une distance, efface la complicité. Des journalistes et d’anciens joueurs devenus commentateurs mêlent aussi les cartes avec des affirmations dont la modération aurait meilleur goût. Carey Price n’est pas le meilleur gardien de but au monde. Ça fait 12 ans qu’on le voit aller. On sait qu’il peut être très bon, mais il ne domine pas la planète. On se calme. Et côté attitude, il a besoin d’aide. Et cessez de dire que Bergevin a échappé Radulov. Radu a choisi Dallas pour sauver de l’argent en impôt.

Fragilité

Lignes ouvertes, les innombrables analyses et commentaires gonflent souvent de la haine, du mépris trop cinglant à mon goût. À qui la faute si Pacioretty ne fait pas le travail, si Galchenyuk ne joue tellement pas à la hauteur de son talent, si Drouin est encore très jeune ? Et les 16 matches ratés de Weber et Lekhonen ? Je ne suis pas un partisan. Qu’ils gagnent ou perdent ne change rien à mes matins, mais je sais que ce club est meilleur que sa fiche. Les Gallagher, Danault, Byron, Hudon, Carr, Mete et même Deslauriers sont de belles surprises. Il faut bâtir là-dessus si on ne veut pas avoir l’air d’une bande de truites sur le sable.

Ti-paquet

  • Faut rester en santé ici. Louer un char coûte moins cher qu’une télé à ‘pital.
  • Tout est réglé après l’incendie à l’Hôtel de Glace. Reste juste à passer la moppe au plafond.
  • Kim Jong-un veut participer aux Olympiques. On sait qu’il a le matériel pour de beaux feux d’artifice.
  • Le jour n’est pas loin où nous n’aurons plus que l’impôt et les os.
  • L’épisode de la bactérie E est terminé. Passons à F.

À demain

À quoi bon aller en séries pour sortir en première ronde ?