/finance/news
Navigation

Les objets technos du futur bientôt disponibles chez vous

My_Template
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Vu de l’extérieur, le Consumer Electronics Show qui se termine vendredi à Las Vegas peut donner l’impression d’être réservé à quelques technos qui ont trop d’argent. Qui a réellement besoin d’offrir à son chien un lit intelligent, d’avoir un écran de télévision qui se roule comme une feuille de papier ou une valise qui se conduit toute seule ?

À travers les 4000 entreprises présentes, on peut toutefois détecter les idées qui se retrouveront dans quelques années dans la plupart des maisons. Pensons simplement au streaming et aux drones, les têtes d’affiche de 2016 qu’on a tous au minimum croisées dans la rue depuis.

Voici donc un aperçu des grandes tendances 2018 que l’on croisera probablement dans les prochaines années.

Des objets connectés

Avec les récents progrès de l’intelligence artificielle, on retrouve maintenant une version connectée et intelligente de tout ce que vous pouvez imaginer. De la bouteille d’eau qui vous rappelle de vous hydrater aux électroménagers, chaque appareil semble permettre d’amasser des données et de l’utiliser plus efficacement.

Souvent divertissante avant tout, la connectivité peut s’avérer utile pour les produits que l’on utilise le plus souvent. Un thermostat permet d’économiser l’électricité, une brosse à dents d’éviter les caries et plusieurs appareils médicaux, une autre tendance, de vous garder en bonne santé.

La commande vocale

On reparlera des haut-parleurs intelligents, mais globalement, la commande vocale devient inévitable. Après tout, pourquoi se lever pour éteindre la lumière lorsque l’on peut simplement le lui demander ? Pourquoi sortir son téléphone pour « googler » une question au milieu du repas quand Google peut simplement se joindre à la conversation ? En 2018, cette fonction se retrouve maintenant intégrée à plusieurs appareils. Il n’est donc plus essentiel de connecter notre téléphone intelligent pour commander vocalement chacun de nos appareils.

Des voitures connectées

Les constructeurs automobiles sont de plus en plus présents au CES. Si la voiture autonome n’est pas pour aujourd’hui, plusieurs de ses fonctions clés font déjà le bonheur des automobilistes.

Le stationnement assisté, les GPS intelligents, la recherche automatique de place de stationnement et l’évitement de collisions nous permettent de lâcher prise graduellement tout en permettant de perfectionner les fondements de la voiture autonome, une étape à la fois.

Les ordinateurs de bord sont aussi plus versatiles et connectés aux réseaux mobiles. De quoi espérer qu’il ne sera bientôt pas seulement interdit, mais simplement inutile de sortir son téléphone au volant, mais plutôt dicter ses commandes à son véhicule.

L’impression 3D

L’impression 3D n’est pas pour tout le monde. On commence toutefois à en apprécier les dérivés, dont plusieurs outils permettant de mesurer divers objets en trois dimensions d’un simple scan.

On retrouve aussi des scanneurs capables de modéliser notre corps. Un concept utile pour concevoir des prothèses de manière précise ou pour vous créer une garde-robe sur mesure.

Conseils pour aborder l’innovation

  • Il y a de bons et de mauvais gadgets. Idéalement, tentez d’essayer avant d’acheter. Si l’essai, au magasin ou avec un ami, n’est pas possible, cela veut souvent dire que la technologie n’est pas mature. À acheter à vos risques et périls.
  • N’évaluez pas l’objet, mais ses fonctionnalités. Ce sont souvent elles que l’on retiendra et qui inspireront souvent de meilleures utilisations avec le temps. Souvent, elles s’intégreront à des objets déjà communs.
  • Il n’y a rien de mal à acheter un gadget pour le plaisir. Il faut toutefois se demander si on en a les moyens et combien de temps nous prendrons plaisir à l’utiliser, car l’innovation a tendance à perdre rapidement de sa valeur.