/misc
Navigation

Pyeongchang 2018 : quatre Québécois avec la formation masculine de hockey

Maxim Lapierre alors qu'il portait les couleurs du Canadien de Montréal en 2010.
Photo d'archives, Jocelyn Malette Maxim Lapierre alors qu'il portait les couleurs du Canadien de Montréal en 2010.

Coup d'oeil sur cet article

Quatre Québécois, soit Maxim Lapierre, Marc-André Gragnani, Maxim Noreau et Kevin Poulin, font partie des 25 joueurs qui représenteront le pays au tournoi de hockey masculin lors des prochains Jeux olympiques de Pyeongchang.

Hockey Canada a dévoilé la composition de l’équipe, jeudi, à Calgary.

Chez les joueurs ignorés ayant pris part au processus de sélection, il faut noter les attaquants Pierre-Alexandre Parenteau et Maxime Talbot de même que le défenseur Simon Després.

Lapierre, Rene Bourque, Christian Thomas et Ben Scrivens sont les quatre anciens membres du Canadien de Montréal qui ont été sélectionnés.

Le tournoi olympique débutera le 14 février alors que le Canada sautera sur la glace pour la première fois, le 15, pour affronter la formation suisse.

Maxim Lapierre y pensait depuis longtemps

Dès qu’il a eu vent que les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) ne participeraient pas aux prochains Jeux olympiques, le Québécois Maxim Lapierre, qui évolue en Europe depuis trois ans, s’est mis à rêver.

Le joueur de 32 ans, qui a été nommé jeudi au sein de l’équipe, espérait être sur le radar des dirigeants de Hockey Canada, mais ce ne fut pas immédiatement le cas.

«J'avais un peu d'espoir l'an passé quand on a commencé à entendre que les gars de la LNH n'allaient pas y participer. Mais finalement, je n'ai pas eu d'appel durant l'été pour aller dans les tournois en Russie et autres choses comme ça, alors je commençais à être déçu un peu», a-t-il expliqué en entrevue à TVA Sports.

«Tout est arrivé très rapidement, à la dernière minute», a-t-il ajouté.

L’ancien joueur du Canadien de Montréal a redoublé d’ardeur à l’entraînement au cours de l’été, avant de connaître un solide début de saison à Lugano, en Suisse. Cela lui a valu une invitation importante.

«Je suis allé à la Coupe Spengler et ça a super bien été, a expliqué celui qui a appris mercredi soir qu’il représenterait le Canada aux Olympiques.

Sa présence à la Coupe Spengler lui a permis de se faire valoir auprès des dirigeants de l’équipe nationale canadienne.

«Le niveau de jeu était élevé, surtout en finale contre la Suisse. Ils avaient une bonne équipe, a-t-il souligné. Jouer un match à haut tempo sur la grande glace, c'est dur physiquement et je pense que les gars se sont rendus compte de ça.»

Après avoir cessé d’espérer pendant un moment, le voilà maintenant athlète olympique.

«C’est un "feeling" incroyable, surtout que ça vient un peu de nulle part. Ça a été une grande surprise et on est bien heureux.»

Formation complète du Canada :

GARDIENS

  • Justin Peters
  • Kevin Poulin
  • Ben Scrivens

DÉFENSEURS

  • Stefan Elliott
  • Chay Genoway
  • Cody Goloubef
  • Marc-André Gragrani
  • Chris Lee
  • Maxim Noreau
  • Mat Robinson
  • Karl Stollery

ATTAQUANTS

  • Rene Bourque
  • Gilbert Brule
  • Andrew Ebbett
  • Quinton Howden
  • Chris Kelly
  • Rob Klinkhammer
  • Brandon Kozun
  • Maxim Lapierre
  • Eric O’Dell
  • Mason Raymond
  • Derek Roy
  • Christian Thomas
  • Linden Vey
  • Wojtek Wolski