/misc
Navigation

Nos auteurs

CA_Patrick-DésyClaude LangloisMathieu Turbide

Cinq vins à ne pas manquer en janvier

Coup d'oeil sur cet article

Suffit la légèreté de début d’année ! Ce n’est pas parce qu’il fait -42 °C depuis trois semaines et qu’il nous reste encore trois mois d’hiver qu’on va jaser de vin facile...

Pas plus qu’on va s’époumoner sur des vins pas chers parce qu’il faut payer les comptes des Fêtes. Nous venons de publier un palmarès tout neuf des 75 vins à moins de 15 $, ça devrait vous occuper pour encore deux semaines. De mémoire, depuis deux ans, les nouveautés qui débarquent à la SAQ n’ont jamais été aussi nombreuses, diversifiées et accessibles. Voici cinq bouteilles à ne pas manquer en janvier !

Buvez moins. Buvez mieux.

Curator 2016

  • ★★ ½ | $
Photo courtoisie

A.A. Badenhorst, Western Cape : Adi Badenhorst est un pilier de la récente et rassurante reconnaissance internationale des vins du Swartland. La région recluse a évité le pire de la nationalisation sous l’apartheid et refusé au retour de Mandela de tout arracher pour replanter les cépages internationaux à la mode (cabernet sauvignon, chardonnay et autre sauvignon blanc). Badenhorst fait non seulement de très bons vins, il les propose à des prix très accessibles. Ce qui permet à tout le monde d’y goûter. Tant mieux ! Un rouge gourmand, gouleyant et de bonne définition. Réglissé, fumé, fruits noirs, balsamique. Servir assez frais (14-15 degrés).

13,5 % Afrique du Sud | Vin rouge | 12,65 $ | 3,5 g/l

 CODE SAQ : 12819435

Mathilde Chapoutier Sélection 2016

  • ★★ ½ | $ ½
Photo courtoisie

Languedoc : Autant Michel Chapoutier séduit par la façon dont il parle de ses vins, autant je suis tombé des nues quand j’ai rencontré sa fille à Montréal, il y a deux ans. Même si on sentait qu’elle se cherchait un peu, Mathilde m’a présenté des vins qui avaient déjà beaucoup d’aplomb. Le talent se confirme avec ce joli rouge sans prétention élaboré sur une base de grenache et complété par la syrah. Bien parfumé. Fruits noirs, un peu de garrigues, du poivre. La matière en bouche interpelle. C’est souple, fruit mûr, léger et axé sur la buvabilité. Bon prix.

14 % France | Vin rouge | 16,75 $ | 2,1 g/l

CODE SAQ : 13478370

Grand Marrenon 2015

  • ★★ ½ | $$
Photo courtoisie

Cellier de Marrenon, Luberon : Belle découverte. Un blanc au caractère sudiste bien affirmé avec son nez de pêche blanche, de lavande, de miel et de garrigue. Le boisé bien intégré apporte un côté « Nouveau Monde ». En bouche, on sent la chair du vin, son acidité basse, l’alcool chatouille un peu en finale, mais l’ensemble est équilibré et savoureux. Pas le meilleur plan en apéro, mais à table avec les côtelettes de veau ou une blanquette de saumon, c’est le bonheur. Ne pas servir trop froid.

14,5 % France | Vin blanc | 19,00 $ | 2,5 g/l

CODE SAQ : 13466512

Riesling 2015

  • ★★★ | $$
Photo courtoisie

Burg Ravensburg, Ortenau : Le riesling peut donner les plus grands blancs de la planète. De son côté, Burg Ravensburg est l’un des plus anciens producteurs d’Allemagne. On y fait du vin depuis... 760 ans ! Un bel exemple d’équilibre sucre/acidité. Ça permet d’afficher plus de 7 g de sucre à la balance et de paraître parfaitement sec au palais. Bien parfumé : pierre à fusil, abricot, herbe. Léger perlant (picotement sur le bout de la langue) en attaque, le vin devient ample, bien droit et sapide. Génial avec les sushis.

12,5 % Allemagne | Vin blanc | 20,30 $ | 7,3 g/l

CODE SAQ : 13453762

Côtes-du-rhône 2015

  • ★★★ ½ | $$ ½
Photo courtoisie

Domaine Charvin : Un domaine que j’affectionne et dont j’ai beaucoup de vins en cave. Vigneron inspiré et inspirant, Laurent Charvin produit des rouges de haut niveau. À l’image de son géniteur, ils peuvent être difficiles d’approche. Ils ont besoin de respirer un grand coup pour se livrer complètement. Le mieux, c’est de l’épauler au matin (c.-à-d. prélever l’équivalent d’un verre de 3 oz et laisser la bouteille ouverte dans un endroit frais et sans odeurs) pour le boire au soir. Sinon, 1 à 2 heures de carafe. Le 2015 est riche, structuré, sauvage et d’une complexité désarmante pour le prix. Potentiel de garde d’au moins 10 ans. À ne pas manquer.

14 % France | Vin rouge | 25,55 $ | 1,3 g/l

CODE SAQ : 11766618


Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.

www.saq.com