/opinion/columnists
Navigation

Canadien-Bruins: une histoire de premier trio

Canadien-Bruins: une histoire de premier trio
Pierre-Paul Poulin / Le Journal de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien a bien tenté de refroidir, samedi, l’équipe la plus «hot» dans l’Est, mais ces sacrés Bruins ont poursuivi leur élan en arrachant une victoire en bris d’égalité au terme d’un match fort intéressant.

D’ailleurs, on s’ennuie rarement lors des affrontements Canadien-Bruins. C’est toutefois bien malheureux qu’un puissant tir de Zdeno Chara ait atteint Phillip Danault à la tête, ce qui est venu assombrir ce beau samedi soir de hockey.

On espère tous qu’il n’en gardera pas de séquelles. Danault est un bon guerrier, apprécié par ses coéquipiers. Il rend de précieux services au Canadien.

On a toujours froid dans le dos lorsqu’on voit un joueur quitter la patinoire sur une civière. «Les rapports à son sujet sont bons», a simplement déclaré Claude Julien lors de son point de presse.

Julien a apprécié, avec raison, l’effort fourni par ses joueurs lors de cette rencontre. Le Canadien a failli poursuivre à trois sa séquence de victoires, mais rien ne semble vouloir arrêter les Bruins, qui n’ont pas subi la défaite en temps réglementaire à leurs 12 derniers matchs.

S’ils ont le vent dans les voiles et qu’ils détiennent 14 points d’avance sur le CH, c’est en bonne partie en raison de l’efficacité de leur première ligne d’attaque formée de Patrice Bergeron, de Brad Marchand et du jeune David Pastrnak.

Pour tout entraîneur, c’est un premier trio de rêve, car ces trois joueurs sont aussi efficaces en défense qu’en attaque. Bergeron a toujours été l’un de mes joueurs préférés. Un joueur intelligent, complet. Il est dommage que les recruteurs du Canadien n’aient pas vu cela lorsque Bergeron jouait pour le Titan d’Acadie-Bathurst en 2002-2003...

Les Bruins misent donc sur un premier trio productif pendant que Julien continue de jongler avec la composition de ses lignes d’attaque. Il doit s’ennuyer chaque jour de Bergeron et de Marchand...

Du côté des bonnes nouvelles dans le camp du Canadien, Victor Mete a offert une solide prestation à son retour avec l’équipe, Alex Galchenyuk a marqué un autre beau but et Max Pacioretty a trouvé le fond du filet dans un troisième match de suite. Mais ça ne rapproche pas le club d’une place dans les séries...