/news/politics
Navigation

La couverture cellulaire bonifiée dans Charlevoix en prévision du sommet du G7

Le ministre fédéral Jean-Yves Duclos était à La Malbaie lundi pour annoncer 15 M$ d'investissement dans la bonification du réseau cellulaire de Charlevoix. Il pose ici avec le VP des relations avec l'industrie de Bell Canada, Pierre Rodrigue.
Photo Pierre-Paul Biron Le ministre fédéral Jean-Yves Duclos était à La Malbaie lundi pour annoncer 15 M$ d'investissement dans la bonification du réseau cellulaire de Charlevoix. Il pose ici avec le VP des relations avec l'industrie de Bell Canada, Pierre Rodrigue.

Coup d'oeil sur cet article

LA MALBAIE | Comme l’avait soulevé au cours de l'été le premier ministre Justin Trudeau, la couverture cellulaire sera bonifiée dans Charlevoix, un projet de 15 M$ qui deviendra un des legs du sommet du G7.

L’annonce, attendue depuis de nombreuses années dans la région de Charlevoix, servira tant pour les activités du sommet que pour la population régionale par la suite. C’était là l’objectif premier du gouvernement a affirmé le ministre Jean-Yves Duclos, chargé de porter la bonne nouvelle lundi matin.

«Cela représente des investissements évidemment pour le sommet, mais tout autant pour nos familles, nos travailleurs et nos entreprises de la région, des gens qui ont bien besoin de services de télécommunications de qualité», a souligné le ministre de la Famille.

15 M$ d’investissements

D’une valeur totale de près de 15 M$, le projet prévoit la construction de 13 nouvelles tours de téléphonie cellulaire qui viendront améliorer la couverture le long des routes 138, 170 et 362. Ces axes permettent de relier les trois régions qui seront sollicitées dans le cadre du sommet du G7 en juin prochain. Des travaux de réfection seront aussi effectués dans des stations déjà existantes à La Malbaie.

«On voulait s’assurer que la sécurité de nos visiteurs soit assurée. On va relier par un triangle Charlevoix, Québec et le Saguenay, tout le monde va être couvert», s’est réjoui M. Duclos, qui a précisé que des annonces concernant les services internet viendront aussi au cours des prochains mois.

«Il y a d’autres travaux en cours, entre autres pour la fibre optique, mais ce sera plus tard pour les détails», a-t-il précisé.

À en croire l’élu, les Charlevoisiens peuvent s’attendre à d’autres surprises du gouvernement fédéral d’ici la tenue du sommet, les 8 et 9 juin. Motus et bouche cousue était toutefois le mot d’ordre concernant les possibles investissements restants. «On aimerait pouvoir en parler ce matin, mais comme on aime bien vous rendre visite, on va se garder une petite gêne. Il faut se garder d’autres annonces», a lancé, bon joueur, le ministre Duclos

Inespéré

La nouvelle de ces investissements a réjoui les acteurs régionaux qui militent depuis plusieurs années pour la bonification de la couverture cellulaire. Tous s’entendent pour dire que sans l’organisation du G7 dans la région, jamais ils n’auraient obtenu ce qu’on leur a annoncé lundi.

«Ce sont des investissements qu’on aurait probablement jamais eus avant plusieurs décennies, sans exagérer. C’est un legs qui sera très important. On s’attendait à des investissements, mais ça, pour nous, c’est d’entrer dans le 21e siècle en ayant les mêmes outils que tout le monde», a souligné le préfet de la MRC de Charlevoix-Est et maire de Saint-Siméon, Sylvain Tremblay.

Lui aussi heureux de l’annonce, le maire de La Malbaie Michel Couturier a salué la volonté du gouvernement de faire une différence à long terme dans la région de Charlevoix avec une annonce comme celle-là. «On avait compris depuis le début que le G7, des investissements allaient être faits, mais celui-là est fait pour la population. Personne ne repartira avec ces tours-là après», a confié le maire.

Peu de détails pour la suite

La présence du ministre Duclos à La Malbaie n’aura toutefois pas permis d’en apprendre plus au sujet de l’organisation du sommet du G7.

Questionné notamment sur les questions de sécurité, l’élu est demeuré évasif, se contentant d’affirmer que «les choses vont bien».