/news/consumer
Navigation

Des voitures de l’avenir au menu du Salon de l’auto

Des véhicules électriques, connectés et axés sur la sécurité font partie des 600 modèles exposés

Coup d'oeil sur cet article

Électricité, connectivité et autonomie, voilà ce qui attend entre autres les automobilistes au Salon de l’auto, qui s’ouvre vendredi au Palais des congrès de Montréal, où plus de 600 voitures seront exposées. « C’est l’occasion pour les gens d’arriver avec leur petite liste de critères et de venir comparer les modèles et les technologies, en plus de voir des modèles plus spectaculaires », souligne le porte-parole du Salon, Bertrand Godin.

Les 5 tendances de cette 75e édition

Connectivité

Bertrand Godin, <i>porte-parole de l'évènement</i>
Photo Martin Alarie
Bertrand Godin, porte-parole de l'évènement

La technologie évolue aussi de plus en plus avec des applications. Certaines voitures électriques, notamment, sont liées à une application pour savoir l’autonomie restante, où se trouvent les bornes, etc.

« Ford est en train de développer un système où les voitures se parleraient entre elles. Si, par exemple, un véhicule devant toi déviait légèrement de sa route parce qu’il a roulé sur une plaque de glace, une information serait envoyée à ton auto pour qu’elle passe un peu à côté de la glace », cite M. Godin.

L’électrique

Photo Martin Alarie

L’événement regroupe 41 véhicules électriques et hybrides branchables, dont neuf qui sont disponibles pour un essai routier.

Parmi les innovations, le spécialiste Bertrand Godin cite en exemple la voiture hybride Clarity de Honda, qui ne consomme que 2,5 L au 100 km.

Il y en a aussi de plus en plus pour tous les goûts et budgets, selon M.Godin, porte-parole de l’événement.

Pour les plus fortunés, il y a la Panamera de Porsche, qui se détaille à plus de 113 000 $, et pour ceux qui recherchent plus d’exotisme, ils seront servis avec la Fisker Karma.

L’attrait des véhicules utilitaires sport (VUS)

Photo Martin Alarie

« Les VUS sont encore populaires puisqu’il y a des gens, les familles notamment, qui ont besoin d’espace et qui se sentent plus en sécurité dans une plus grande voiture », indique M. Godin.

Mais grosse voiture ne rime pas nécessairement avec grosse consommation puisque les fabricants développent aussi des modèles hybrides.

La nouvelle PHEV, l’hybride rechargeable de Land Rover, en est un exemple, cite l’ambassadeur du Salon.

Conduite autonome (mais pas trop)

Photo Martin Alarie

Les fabricants de voitures développent aussi des fonctionnalités pour rendre les véhicules plus autonomes et assister le conducteur dans sa conduite.

Des automobiles contiennent des systèmes anticipés, qui réagissent avant le conducteur ou encore qui se stationnent toutes seules, comme la Gran Turismo de BMW.

« Ces systèmes permettent d’enregistrer l’intention du conducteur avant la réaction. On n’est pas encore rendu à l’autonomie complète, c’est une progression. Il ne faut pas que le conducteur baisse sa vigilance et se fie trop à la technologie. On n’anticipe pas encore tout, mais on y arrivera un jour », souligne M. Godin.

Sécurité

Photo Martin Alarie

La sécurité est au cœur de la fabrication des véhicules. Des technologies comme le système d’arrêt d’urgence, qui permet à la voiture de freiner toute seule afin d’éviter une collision, se retrouvent sur de plus en plus de modèles, comme le RAV4 de Toyota, et pas seulement sur les véhicules haut de gamme, indique le spécialiste.