/news/health
Navigation

Il remet près de 3 millions $ en 20 ans pour les enfants malades

Robert Sears, Jessica Sears, Alexandra Sears et Sylvie Sanschagrin organisent chaque année un tournoi de curling qui permet d’amasser des milliers des dollars, remis aux deux hôpitaux pour enfants de Montréal.
Photo courtoisie Robert Sears, Jessica Sears, Alexandra Sears et Sylvie Sanschagrin organisent chaque année un tournoi de curling qui permet d’amasser des milliers des dollars, remis aux deux hôpitaux pour enfants de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Un père de famille qui se sentait redevable à l’hôpital Sainte-Justine de Montréal, qui a sauvé sa fille il y a 20 ans, a depuis redonné près de 3 millions $ pour les enfants malades.

C’est notamment grâce à Robert Sears et sa famille si des enfants atteints d’une tumeur au cerveau peuvent désormais subir une opération au laser au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

« Quand on m’a proposé de l’acheter [pour l’hôpital], je voulais signer la journée même », dit-il à propos des 600 000 $ que son organisme a donné sur quatre ans pour cet appareil.

S’il était si enthousiaste, c’est parce que sa propre fille Jessica avait dû subir une opération au cerveau il y a 20 ans, alors qu’elle n’avait que 2 ans.

Rare malformation

Elle avait une rare malformation au cerveau et seule une chirurgie pouvait lui sauver la vie. Par contre, celle-ci aurait tout aussi bien pu lui être fatale.

Heureusement, tout s’est bien passé. Mais une fois rentré à la maison, Robert Sears ne pensait qu’à redonner à l’hôpital afin de permettre à d’autres enfants d’avoir la même chance que sa Jessica.

Puisqu’il avait déjà l’habitude d’organiser un tournoi de curling amical une fois par année pour ses collègues de travail, il a eu l’idée d’en faire un événement au profit du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

500 $

« L’objectif était d’amasser 500 $, mais nous avons finalement reçu près de 7000 $ », lance-t-il en riant.

Ravis par la générosité des invités, sa famille et lui ont décidé de continuer.

« C’est devenu presque une deuxième job à temps plein. Nous sommes la famille Curling pour les enfants », ajoute le consultant en informatique. Sa fille Jessica, à l’origine de l’initiative, lui donne aujourd’hui un coup de main, en plus de son autre fille et de son épouse.

En pleine santé et sans séquelles de l’opération, la jeune femme poursuit actuellement une maîtrise en architecture, raconte fièrement son père.

En 20 ans, ses tournois annuels ont permis d’amasser près de 3 millions $. Des sommes qu’il a remises à l’hôpital Sainte-Justine, mais aussi à l’Hôpital de Montréal pour enfants.


♦ Pour fêter ses 20 ans, l’organisme tient d’ailleurs un événement ce soir à l’Atrium P.K. Subban de l’Hôpital de Montréal pour enfants.