/travel/outdoors
Navigation

7 lieux parfaits pour la marche hivernale

Coup d'oeil sur cet article

Il y a plus d’endroits qu’on pense pour marcher en hiver. Certains sentiers sont déneigés, d’autres battus par le passage répété des marcheurs ou encore damés avec de la machinerie. Pas besoin d’équipement, sauf des bottes chaudes et à l’occasion des crampons, souvent loués sur place.

Avantage majeur de la randonnée pédestre hivernale : ça ne coûte presque rien. Quand les conditions pour le ski de fond ou la raquette sont incertaines à cause des aléas de la température, la marche hivernale demeure une option toute désignée pour prendre l’air.

Le parc national du Mont-Saint-Bruno

Parc national du 
Mont-Saint-Bruno
Photo courtoisie Sépaq Mathieu Dupuis
Parc national du Mont-Saint-Bruno

Entre champs et boisés, un chemin pédestre mène au Vieux-Moulin, où l’on fait une agréable halte au salon de thé (ouvert le week-end). Distance aller-retour : 4 km. Vers l’ouest, passé l’étang de la Roche, on marche en forêt sur le circuit du Grand Duc (3,5 km), doté d’une boucle de retour, le Petit Duc (1,5 km)

  • 450 653-7544 

Le mont Saint-Grégoire

Mont Saint-Grégoire
Photo courtoisie Alain Demers
Mont Saint-Grégoire

En roulant sur l’A-10, à l’est de la rivière Richelieu, cette Montérégienne d’à peine 228 m d’altitude nous saute aux yeux dans la plaine agricole. Au sommet, à 45 minutes de marche, la vue porte loin et donne sur plusieurs autres montérégiennes. Sentiers aménagés par paliers pour faciliter la montée.

  • 450 346-0406

Le parc national d’Oka

Parc national 
d’Oka
Photo courtoisie Sépaq Dominic Boudreault
Parc national d’Oka

Dans ce parc bien connu des Basses-Laurentides, on marche le long du lac des Deux Montagnes, dans des boisés ou sur la colline du Calvaire. Pour rendre les sentiers sur neige accessibles aux personnes en fauteuil roulant, des skis adaptés, pouvant être placés sous les roues, sont prêtés au centre de services.

  • 450 479-8365

Le parc régional de la Rivière-du-Nord

Parc régional de
 la Rivière-du-Nord
Photo courtoisie Hoan Luong
Parc régional de la Rivière-du-Nord

Même en hiver, ce sont les marcheurs qui fréquentent le plus cet espace vert à Saint-Jérôme, facile d’accès par l’A-15. Sentiers : 14 km. Le trajet principal passe par un étang, longe des rapides et donne sur les chutes Wilson. Très populaires, leurs soirées aux flambeaux sont prévues les samedis 27 janvier et 17 février.

  • 450 431-1676

Le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin

Centre d’interprétation
de la nature du lac Boivin
Photo courtoisie CINLB
Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin

En retrait de Granby, les sentiers traversent une prucheraie et se poursuivent sur une passerelle sinueuse le long des rives hérissées de quenouilles. Le principal attrait de ce modeste réseau de deux kilomètres demeure les mésanges qui viennent manger des graines de tournesol dans nos mains.

  • 450 375-3861

Le parc de la Chute Montmorency

Parc de la chute 
Montmorency
Photo courtoisie Sépaq
Parc de la chute Montmorency

À 13 km du Vieux-Québec, la chute Montmorency enchante avec son pain de sucre et l’éclairage en couleurs. Pour aller au pont suspendu qui la surplombe, on marche 15 minutes à partir du manoir. Selon les conditions, on peut poursuivre notre randonnée sur un sentier de 2 km longeant la rivière Montmorency.

  • 418 663-3330, 1 844 522-4883

Le camping Le Génévrier

Camping Le Génévrier
Photo courtoisie AlaiCamping
Camping Le Génévrier

Si vous allez dans Charlevoix et que vous avez envie de faire une marche en forêt, rendez-vous au camping Le Génévrier, à Baie-Saint-Paul. La plupart du temps, les sentiers de raquette sont si bien battus qu’on les emprunte aisément à pied. Sentiers : 17 km. Chalets à louer.

  • 418 435-6520, 1 877 435-6520