/misc
Navigation

Le soleil brille sur le commerce de détail

Coup d'oeil sur cet article

Q: Avec la fermeture de Sears, Future Shop, Target, Mexx, dois-je investir dans le commerce de détail ?

R: Tout évolue, sauf les besoins de base satisfaits par l’économie de marché : se nourrir, se loger, s’habiller... Tant qu’il y aura des consommateurs, des commerçants vont se dépasser pour les servir toujours plus efficacement.

La transformation profonde du commerce de détail se fait à l’échelle planétaire. Des bannières et de grandes sociétés privées ou publiques s’affrontent avec acharnement, de nouveaux joueurs remplacent les vétérans, internet transforme les habitudes de magasinage : dans le monde, 56 cents de chaque dollar dépensé dans un magasin est influencé par un échange en ligne, selon Deloitte. On peut désormais magasiner et acheter avec son téléphone et même avec son assistant vocal (Alexa, Siri...).

Grands détaillants

Walmart et Amazon veulent livrer vos achats dans votre voiture, votre domicile et même votre frigo !

Amazon, qui a acheté l’an dernier Whole Foods, poursuit sa montée fulgurante. On lui prête l’intention d’acquérir Target, Macy’s, Lowes et même Costco ! Les ventes d’Amazon représentent 4 % des ventes au détail et 11 % des ventes en ligne américaines totales l’an dernier.

Plus que jamais, les gens magasinent sur le web. Mais une grande part ne délaissera jamais le plaisir que procure le simple fait de toucher, sentir, enfiler le prochain achat : 90 % des achats mondiaux se font encore en magasin. Et la qualité du service à la clientèle demeure la préoccupation première des consommateurs.

À l’échelle planétaire

L’investisseur québécois connaît ses vedettes, Loblaw, Empire (IGA), Metro et Couche-Tard, mais seule cette dernière est une véritable multinationale. L’achat de Rona par Lowes démontre que l’avenir est aux géants mondiaux. De fait, nombre d’analystes pensent que la prochaine cible est Metro. Selon le Global Powers of Retailing 2018 de Deloitte, les 250 leaders mondiaux du commerce de détail ont vu leurs revenus combinés croître de 4,8 % en cinq ans (à 4,4 trillions de $ US en 2016). Fait à noter : 66,8 % d’entre eux étaient actifs et 22,5 % de leurs revenus provenaient de l’international. Bref, un investisseur qui ne sort pas du Canada manque des occasions.

Selon le classement de Deloitte, Walmart demeure le plus grand marchand mondial. Costco et l’américain Kroger suivent. Amazon s’est hissée en sixième place, suivie de Home Depot, l’allemande Aldi et la française Carrefour. Tous ces géants sont favorisés, car la croissance économique américaine et européenne est au rendez-vous.

 

Quelques détaillants à surveiller ( rendement au 2017-1-17 )

Détaillant/Année Revenu/employé (en millier) Cours/bénéfice Rendement
Walmart WMT 2017 215,22 26,99 $ US 2,01 %
Costco COST 2017 574,61 30,50 $ US 1,04 %
Kroger KR 2017 269,17 17,09 $ US 1,74 %
Amazon AMZN 2016 472,04 327,66 $ US S/O
Metro Inc. MRU 202,7 15,73 $ 1,60 %
Loblaws Cos. L 2016 240,01 16,28 $ 1,58 %
Carrefour SA (OTC) CRRFY 2016 258,23 19,71 $ US 3,64 %
Home Depot HD 2017 244,4 27,53 $ US 1,80 %
Empire (IGA) EMP.A 2017 386,9 75,06 $ US 1,70 %
Couche-Tard ATD.B 535,36 20.66 $ 0.56 %