/misc
Navigation

Pêcher, relaxer, se divertir et se régaler

Campeau
Photo courtoisie Gaston Pellerin, secondé par ses fils Charles et Georges, proposent un concept très apprécié des quelque 25 000 visiteurs qui s’y rendent annuellement.

Coup d'oeil sur cet article

Certaines pourvoiries mettent uniquement l’accent sur la capture des poissons. Ce n’est pas le cas de la destination que je vous présente aujourd’hui.

Aux limites de la Mauricie et de Lanaudière, on retrouve un immense domaine de 6200 arpents qui est en fait le terrain de jeu de la pourvoirie du lac Blanc.

Parlons pêche

Le slogan publicitaire, développé par le propriétaire Gaston Pellerin, est « Au lac Blanc, ça mord tout le temps ». Ce gentilhomme avise la clientèle qu’on ne vient pas chez lui pour capturer des poissons-trophées, mais plutôt de savoureuses belles petites mouchetées mesurant de 23 à 30 cm (9 à 12 po) en moyenne. Il n’est toutefois pas rare de franchir la barre des 38 ou 40 cm (15 ou 16 po).

En mai et en juin, un pisciculteur vient enrichir les 11 lacs en y déposant plus de 8000 ombles de fontaine par semaine. En juillet et en août, ce chiffre se maintient aux alentours de 2000 sur une base hebdomadaire.

Pour les amateurs de grosses arcs-en-ciel, sachez qu’il est possible d’opter pour un forfait au lac Roche, où il y a des spécimens pesant jusqu’à 4,5 kg (10 lb).

Sans dire que la pêche est garantie, retenez que le personnel fait tout en son pouvoir pour vous aider et vous conseiller à attraper votre limite de 10 ombles par détenteur de permis.

Services offerts

Les néophytes qui ne possèdent pas l’équipement nécessaire peuvent l’emprunter à peu de frais à la boutique. Les guides pourront également vous enseigner l’art de la pêche à la mouche sur demande et vous prêter le matériel requis.

Afin de rehausser l’expérience, on vous propose de faire un shore lunch le midi, au cours duquel vous pourrez vous délecter des prises que vous aurez déjouées. Si vous préférez les consommer à domicile, vos truites seront éviscérées, ensachées et mises sur la glace.

Pour s’amuser

Chez plusieurs aubergistes de la forêt, après l’activité de prélèvement, il n’y a pas grand-chose à faire. Au lac Blanc, il est possible d’opter pour des balades guidées en côte à côte sur un circuit fermé, de s’envoler dans les cieux à bord d’un hydravion ou d’un hélicoptère pour aussi peu que 80 $ par personne, de faire du tir au pigeon d’argile, de parcourir la surface des eaux dans un ponton, un canot, un kayak ou un pédalo, de jouer au volleyball ou au fer, de se baigner à la plage ou dans la piscine intérieure chauffée de 12,2 mètres (40 pi), de profiter du spa ou du sauna, etc.

Miser sur la nature

Ce qui est fort apprécié des clients de tous âges, c’est que les moniteurs de la pourvoirie organisent des excursions au cours desquelles ils peuvent observer des ours, des castors, des pygargues à tête blanche et des ratons laveurs. Les moniteurs suggèrent également de partir à l’aventure dans un rabaska géant ou de prendre une pause afin d’écouter des contes et des légendes amérindiennes. On offre aussi aux plus audacieux de coucher dans un tipi et de lancer le tomahawk.

En hiver, on peut y pratiquer la pêche blanche, louer une motoneige, parcourir les sentiers à bord d’un traîneau tiré par des chiens, faire de la raquette, du ski de fond, du patin, etc.

De tout pour tous

Chaque année, la Fédération des pourvoiries du Québec publie un outil indispensable pour les amateurs de chasse et de pêche : le Guide de la pourvoirie. Dans l’édition 2018, qui se vend à moins de 5 $, vous découvrirez plus de 330 fiches détaillées de destinations vacances de la Belle Province, des recettes à réaliser sur le gril durant un séjour, plusieurs articles à lire, des prix à gagner, etc. Vous pouvez l’acheter dans la plupart des magasins de chasse et pêche, dans les kiosques à journaux, les dépanneurs, les Canadian Tire, les Walmart ainsi que lors de la tenue de plusieurs salons chasse, pêche et plein air. Vous pouvez aussi vous procurer le Guide en ligne via la boutique virtuelle des Pourvoiries du Québec au www.guidedelapourvoirie.com.

Pistes et repères

Nom : Pourvoirie du lac Blanc

Où : À Saint-Alexis-des-Monts, à moins de 130 km de Montréal.

Zone : 15

Habitations : Une auberge pouvant accueillir 40 personnes, 13 chalets pour 8 convives ainsi qu’un camp rustique pour 4 invités.

Cote de la FPQ : Quatre étoiles.

Forfaits : Plans américains et européens.

Unicité : Une des meilleures cuisines de toutes les pourvoiries que j’ai visitées, cotée cinq sapins pour l’excellence des plats qu’on y sert et du service.

Pour info : Téléphonez au 819 265-4242 ou lorgnez du côté du site www.pourvoirielacblanc.com