/entertainment/movies
Navigation

De récipiendaires d’un Oscar à finalistes pour un prix Razzie

Jennifer Lawrence, sélectionnée pour son rôle dans le contesté drame Mother!, fera la lutte pour le Razzie de la pire actrice à Emma Watson.
AFP Jennifer Lawrence, sélectionnée pour son rôle dans le contesté drame Mother!, fera la lutte pour le Razzie de la pire actrice à Emma Watson.

Coup d'oeil sur cet article

Jennifer Lawrence a tout le talent du monde et un Oscar pour le prouver. Ça ne l’empêche pas d’être en lice, comme plusieurs célébrités du monde du cinéma, pour remporter un prix au désopilant gala des Razzie Awards.

Remis chaque année la veille de la cérémonie des Oscars, les Razzies célèbrent, façon de parler, la médiocrité hollywoodienne en ne donnant aucun passe-droit aux plus grandes stars.

Ainsi, Lawrence, sélectionnée pour son rôle dans le contesté drame Mother!, fera la lutte pour le Razzie de la pire actrice à Emma Watson (The Circle), qui écope d’une nomination pour la première fois de sa carrière.

Dans la catégorie masculine, de grosses pointures sont aussi au déshonneur alors que Tom Cruise (The Mummy), Johnny Depp (Pirates of the Caribbean : Dead Men Tell No Tales) et Mark Wahlberg (Transformers : The Last Knight) ont tous obtenu une peu convoitée citation.

Les gros noms abondent aussi dans les catégories de soutien. Ça va de Kim Basinger, Goldie Hawn et Susan Sarandon à Javier Bardem, Russell Crowe, Mel Gibson et Anthony Hopkins. Leur point en commun? Ils ont tous déjà gagné un Oscar (quoique, dans le cas de Gibson, c’était pour la réalisation de Braveheart).

La «consécration de Fifty Shades»?

C’est Transformers : The Last Knight qui court le risque de remporter le plus de framboises, le 3 mars prochain, avec neuf nominations. Pas loin derrière, et sans réelle surprise, on retrouve Fifty Shades Darker, en bonne position pour répéter ses «exploits» d’il y a deux ans.

En 2016, le premier volet de l’adaptation de la trilogie d’E.L. James avait presque réalisé une razzia en mettant la main sur les titres de pire film, pire acteur (Jamie Dornan), pire actrice (Dakota Johnson) et pire scénario.

De nouveau en lice cette année, Dorman et Johnson avaient même été sacré pire combo à l’écran.

Leur domination dans ce gala peu fréquentable se poursuivra-t-elle?