/news/health
Navigation

La carte soleil fait peau neuve après 40 ans

La sécurité de la nouvelle monture de la RAMQ sera renforcée

Avant Après

Coup d'oeil sur cet article

La carte soleil que les Québécois traînent dans leur portefeuille depuis 40 ans change de look afin d’augmenter sa sécurité.

Couleurs plus pâles et photo en noir et blanc, la nouvelle carte de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) avec son coucher de soleil de l’Abitibi ressemblera davantage au permis de conduire.

Il s’agit des nouvelles tendances en matière de carte d’identité, selon la porte-parole de la RAMQ, Caroline Dupont. La photo en noir et blanc, par exemple, permet une meilleure résolution.

Dès mercredi, de nouvelles cartes seront envoyées aux premiers Québécois qui attendaient leur renouvellement. Elles seront ensuite graduellement remplacées.

La nouvelle carte affichera une encre qui passe du doré au vert selon l’angle ou l’éclairage. Elle contiendra aussi une gravure tactile et des images visibles seulement sous des rayons ultraviolets au recto et au verso.

Puisque le contrat avec l’entreprise qui les produisait arrivait à échéance cet hiver, la RAMQ a choisi de faire appel aux services de la Société de l’assurance automobile.

Même si l’objectif est de rendre la carte soleil plus sécuritaire et difficile à imiter, la fraude n’a jamais été un problème dans le passé, assure Caroline Dupont.

Même soleil

Malgré les changements, c’est toujours le même coucher de soleil pris en photo en Abitibi il y a 40 ans qui sert d’arrière-plan.

« C’est plus un soleil d’hiver que d’été », lance la porte-parole, à propos des couleurs pastel qui remplacent l’orange foncé et le noir.

« Nous avons essayé de garder les mêmes couleurs, mais il était impossible de reproduire les mêmes jaune et orange avec la nouvelle machine », précise-t-elle.

Le changement déçoit énormément Violaine Audet, la propriétaire de la pourvoirie du lac Faillon de Senneterre, en Abitibi, où le désormais célèbre cliché avait été pris.

« C’est un paysage mythique du Québec [...] Tout le monde vient chez nous pour voir le coucher de soleil de la carte d’assurance maladie. On dit à tous nos clients qu’ils ont une photo de la pourvoirie dans leur portefeuille », se désole-t-elle.

Le site web de sa pourvoirie rappelle que la photo avait été prise par un client assidu le 24 juillet 1974. Elle s’était alors retrouvée sur la table à dessin de l’agence responsable de la publicité de la RAMQ à l’époque, par l’entremise de son frère.

Changements à la pourvoirie

« Ça va avoir un impact sur nous », craint la propriétaire.

« On a un voyage de train cinq à six fois par été. On regardait pour se faire faire des napperons avec l’image de la carte soleil. Ça me jette à terre. Je suis sans mot. Il va falloir changer nos plans », dit-elle.

Mme Audet dit aussi qu’elle a récemment convaincu Québec d’annuler des coupes forestières pour protéger le paysage.

Par ailleurs, Mme Dupont précise aux Québécois qu’ils ne doivent pas jeter leur carte actuelle. Celle-ci est toujours valide et essentielle à l’obtention de services jusqu’à son prochain renouvellement.

-Avec la collaboration de David Prince