/world/africa
Navigation

La ville du Cap pourrait se retrouver sans eau à partir du 12 avril

La ville du Cap pourrait se retrouver sans eau à partir du 12 avril
AFP

Coup d'oeil sur cet article

LE CAP | Les habitants du Cap, la deuxième ville d’Afrique du Sud, pourraient désormais se retrouver sans eau à compter du 12 avril, soit neuf jours plus tôt que prévu, en raison d’une très grave sécheresse, a annoncé mardi la municipalité.

La région du Cap, très prisée des touristes pour ses paysages et domaines vinicoles, connaît sa pire sécheresse depuis un siècle.

« En raison d’une baisse de 1,4 % du niveau d’eau dans les barrages, le jour zéro (le jour où l’eau ne coulera plus aux robinets) a été avancé au 12 avril 2018 », a annoncé la municipalité dans un communiqué.

Le « jour zéro » était précédemment prévu pour le 21 avril.

Depuis 2016, Le Cap a réduit de moitié sa consommation d’eau de 1,1 milliard de litres par jour à environ 586 millions de litres actuellement. Mais ces efforts restent largement insuffisants pour éviter le jour où les robinets seront à sec.

Seuls 40 % des habitants du Cap consomment les 87 litres d’eau par jour et par personne qui leur sont actuellement alloués.

Pour éviter le scénario catastrophe, la municipalité a décidé la semaine dernière de limiter, à compter de février, la consommation d’eau à 50 litres par jour et par personne, soit l’équivalent d’une douche d’environ trois minutes.

« On peut encore retarder le +jour zéro+ si on agit tous ensemble », a estimé le maire adjoint Ian Neilson.

« La ville fait d’énormes efforts pour le retarder », notamment en installant des systèmes de gestion d’eau pour les propriétés les plus consommatrices, s’est-il aussi défendu.

Plus tôt cette année, la ville avait publié une liste des pires contrevenants et indiqué qu’elle leur infligerait une amende.

Mais la municipalité, contrôlée par le parti d’opposition de l’Alliance démocratique (DA), est vivement critiquée pour ne pas avoir tenu compte des avertissements des experts et ne pas avoir pris plus tôt des mesures de restriction.

En prévision du « jour zéro », la mairie est désormais en train de mettre en place 200 points de collecte d’eau, où les familles pourront obtenir 25 litres d’eau par jour et par personne.

Toute l’Afrique australe a subi ces dernières années une forte sécheresse, aggravée par le phénomène météorologique cyclique El Niño. Les pluies des derniers mois ont permis à l’essentiel de la région de refaire ses précieuses réserves d’eau.

La région du Cap a toutefois fait exception, elle qui reçoit l’essentiel de ses précipitations de mai à août.