/world/opinion/columnists
Navigation

Le Forum de Davos et les problèmes des riches

Coup d'oeil sur cet article

Le programme du Forum de Davos est toujours intéressant parce qu’il révèle les préoccupations des grands dirigeants du monde. Cette année, deux grands thèmes ressortent : la quatrième révolution industrielle et l’émergence d’un monde fracturé.

Les participants pourront, entre autres, entendre Donald Trump, Emmanuel Macron, Angela Merkel, Narendra Modi, Benjamin Nétanyahou, Theresa May et Justin Trudeau. Ils auront des présentations sur des sujets chauds de l’actualité internationale, comme la façon dont la Chine dirigerait le monde, le conflit au Moyen-Orient, les changements en Europe de l’Est, l’énergie, etc.

1. Pourquoi la conférence de Davos attire-t-elle l’attention ?

Si Davos attire autant l’attention, c’est d’abord en raison des personnalités qui y participent et ensuite parce qu’un certain secret entoure plusieurs des réunions qui s’y déroulent. Pourtant, le programme de Davos est disponible en ligne avec les sujets et les intervenants qui y discuteront. Il est vrai que plusieurs conférences sont à huis clos. Mais ce n’est pas tant pour protéger l’information qui y est divulguée que pour que les dirigeants puissent discuter librement.

2. Qu’est-ce que la quatrième révolution industrielle ?

C’est la révolution de l’intelligence artificielle. Après les révolutions industrielles du charbon, de l’électricité et des machines-robots arrive la révolution des ordinateurs. Les nouveaux ordinateurs peuvent remplacer les êtres humains dans certains raisonnements. Des chauffeurs de camion, des comptables ou des dermatologues, pour ne prendre que quelques exemples, devraient bientôt être remplacés par des ordinateurs. Cette révolution étend l’accès du grand public aux produits sur mesure. Les nouvelles maisons pourraient être imprimées en trois dimensions, à bas prix et suivant les vœux des clients. Des médicaments pourraient être fabriqués spécialement pour s’adapter aux gènes des patients, etc. Cette révolution n’a pas que de bons côtés. Elle place en concurrence immédiate les professionnels du monde entier. Elle risque d’engendrer des bouleversements sociaux importants.

3. Quels sont les constats autour du thème du monde fracturé ?

Contrairement à ce que certains pourraient penser, les grands dirigeants sont très préoccupés par le monde qui se fracture. Ils se questionnent sur les impacts négatifs des grands monopoles, sur les effets pervers des rentes sur la redistribution de la richesse ou sur la sécurité des données informatiques et les moyens de la renforcer. Une des conférences de Davos porte sur les manières de faire face collectivement à ces grands défis. Une autre, sur les leçons que les démocraties peuvent tirer de la crise des institutions aux États-Unis. On est loin de sombres complots visant à contrôler la planète.

4. De quoi va parler Justin Trudeau ?

Trudeau va parler de la responsabilité corporative et de la place des femmes pour changer le monde. Il est un des rares dirigeants politiques à avoir annoncé le sujet de sa conférence. Les autres dirigeants devraient plutôt discuter des problèmes géopolitiques et économiques immédiats.