/auto/reviews
Navigation

Ford F-150 : la question à 100 piastres

Coup d'oeil sur cet article

Dans tout bon party de famille, deux questions soulèvent immanquablement les passions : « Est-ce que les Canadiens feront les séries cette année ? » et « Quel est le meilleur pick-up entre le Ram 1500, le Ford F-150 et le Chevrolet Silverado ».

Pour ce qui est de la première question, on est pas mal certains d’avoir la réponse, pour cette année du moins. Pour la deuxième, le débat est loin d’être clos.

Pendant une semaine, on a conduit le Ford F-150 2018, histoire d’en savoir un peu plus. 

Ford F-150 Platinum 2018
Germain Goyer

Un V8, ça boit !

À la fin de notre essai routier, l’ordinateur de bord affichait une consommation moyenne de 21,8 L/100 km au cours des 355 kilomètres, parcourus majoritairement en milieu urbain.

Dans son catalogue, Ford annonce une consommation de 15,1 L/100 km en ville et de 11 L/100 km sur route. Du côté des concurrents, c’est similaire. Notons que le Chevrolet Silverado (V8 de 5,3 L, quatre roues motrices et transmission à six rapports) consomme 15 L/100 km en ville et 10,7 L/100 km sur route. Quant au Ram 1500 (V8 de 5,7 L, quatre roues motrices et transmission automatique à huit rapports), il consomme 15,7 L/100 km en ville et 11,0 L/100 km sur route.

Il est impératif de prendre en note que dès que le V8 est sollicité, que ce soit pour le plaisir d’accélérer rapidement ou pour transporter une importante charge, la consommation bondit en flèche. Et ça, c’est valable pour l’ensemble des camions de ce segment. Pour demeurer sous la barre des 20 L/100 km, il faudra conduire comme un curé ! 

Ford F-150 Platinum 2018
Germain Goyer

Mais ça tire, aussi !

Un V8, ça consomme beaucoup. Heureusement, ça tire beaucoup aussi. À ce chapitre, c’est le Chevrolet Silverado qui domine ses concurrents américains avec une capacité de remorquage qui s’élève à 5670 kilogrammes. Près derrière suit le Ford F-150 et les 5533 kilogrammes qu’il peut tirer. Au dernier rang, on retrouve le Ram 1500 qui peut tout de même tirer jusqu’à 4826 kilogrammes. 

Ford F-150 Platinum 2018
Germain Goyer

Un prix qui fait peur

La version essayée, Platinum, est l’une des plus cossues de la gamme du F-150. Avec un peu d’équipement ajouté en option (toit panoramique, régulateur de vitesse adaptatif, ensemble technologie), la facture monte rapidement ! Dans notre cas, elle a grimpé jusqu’à un peu plus de 80 000 $. C’est énorme. Imaginez-vous la marge de profit de Ford sur un tel véhicule !

En revanche, je serais bien moins hésitant à cracher une somme aussi colossale pour un Super Duty qui permet de remorquer 9525 kilogrammes et qui est un véritable bourreau de travail. J’aurais le sentiment d’en avoir nettement plus pour mon argent. Parce qu’on va se le dire, un hayon chromé comme sur celui à l’essai, c’est tout sauf pertinent.

Certes, je vous l’accorde, pour bien des acheteurs de ce type de véhicule, le camion est aussi le deuxième bureau. Ils s’en servent bien souvent pour tirer une remorque ou encore pour transporter des matériaux de construction dans la boîte de chargement. On peut donc comprendre qu’étant donné qu’ils y passent de nombreuses heures au cours d’une semaine, c’est normal qu’ils s’achètent un camion bien équipé et qui leur plaise. 

Ford F-150 Platinum 2018
Germain Goyer

Le moins cher des trois quand même

Même si la version essayée valait excessivement cher, le F-150 affiche tout de même le prix de base le moins élevé des trois : 30 649 $. Il faut minimalement débourser 32 470 $ pour le Ram 1500 et 33 040 $ pour le Silverado. 

Ford F-150 Platinum 2018
Germain Goyer

Système 4X4 sans reproche

Mis à l’essai au courant du mois de janvier, le F-150 a eu l’occasion de nous montrer ce qu’il avait dans le ventre. J’ai été fort épaté par son système 4X4 qui ne s’est laissé impressionner par aucun banc de neige. Au besoin, on peut utiliser le véhicule en mode propulsion uniquement et même verrouiller le différentiel. 

Ford F-150 Platinum 2018
Germain Goyer

Bref

Affichant une facture salée qui dépasse les 80 000 $, le F-150 essayé valait plus de 2,5 fois le prix de départ du modèle d’entrée de gamme, le XL, qui est de 30 649 $. Avec 80 000 $ en poche, mon choix serait simple : un F-150 à 40 000 $ pour la semaine et une Mustang du même prix pour les fins de semaines.

Est-ce qu’on peut dire de ces trois pick-up que c’est bonnet blanc, blanc bonnet ? Peut-être pas. Ce serait exagéré un peu. Mais chose certaine, ils ont chacun leurs qualités et leurs défauts. Comme ces pick-up sont souvent utilisés comme des outils de travail, il suffit de s’assurer de choisir celui qui correspond le mieux à ses propres besoins. 

Fiche technique
Nom : Ford F150 Platinum 2018
Prix de base : 30 649 $
Prix du modèle à l’essai : 80 049 $
Configuration : Véhicule à quatre roues motrices avec motorisation à l’avant
Mécanique : Moteur V8 de 5,0 litres
Puissance/couple : 395 ch/410 lb-pi
Transmission : Automatique à dix rapports
Consommation d’essence annoncée : 15,1 L/100 km (ville) 11,0 L/100 km (route)
Garantie de base : 3 ans/60 000 km
Concurrence : Chevrolet Silverado, Ram 1500, GMC Sierra, Toyota Tundra, Nissan Titan XD

Appréciation (sur 10)
Consommation d’essence : 5
Équipements : 8
Prix : 6
Style : 7
Confort (à l’avant) : 9
Confort (à l’arrière) : 7
Tenue de route : 7
Performance : 8
Espace de rangement : 8
Note globale : 7


Forces
Transmission automatique étonnement efficace
Rouage intégral fait bien le travail
Prix de base attrayant

Faiblesses
Prix exorbitant une fois équipé
Remise en question du bon vieillissement de toute la technologie dont il est muni
Consommation élevée du V8