/weekend
Navigation

La force des pianistes

Coup d'oeil sur cet article

En cette fin du mois de janvier, les amateurs et passionnés de piano vont amplement avoir de quoi se satisfaire. Dans des styles bien différents, le tout jeune pianiste Tristan Longval-Gagné, premier du concours de l’OSM offrira un récital très attendu, tandis que le pianiste couronné Charles-Richard Hamelin rendra hommage à Glenn Gould. Dans la première semaine du mois de février, l’immense interprète Marc-André Hamelin sera en compagnie du Quatuor Pacifica à la Maison symphonique. Nous voilà heureux !

Tristan Longval-Gagné
Photo courtoisie, Élisabeth Cloutier
Tristan Longval-Gagné

Au fil des saisons, nous avons toujours essayé de donner un petit coup de pouce aux jeunes interprètes qui vont assurer la relève. Mercredi 31 janvier et jeudi 1er février, dans l’intimité de la salle Claude-Léveillée de la Place des Arts, le jeune pianiste Tristan Longval-Gagné sera aux premières loges. Le lauréat du Concours OSM et du prix Europe offrira un concert particulièrement consistant ou se côtoieront des œuvres de Bach, Scriabine, Ravel, ainsi qu’un doublé Bernstein (West Side Story) et Gershwin. Partir à la découverte en début de saison, c’est un très bon début.

Hommage à Glenn Gould

Charles-Richard Hamelin
Photo courtoisie
Charles-Richard Hamelin

Située juste à côté du métro Montmorency, la salle André-Mathieu accueillera, mercredi 7 février, un hommage au légendaire pianiste Glenn Gould. Pour cette occasion presque unique, l’Orchestre symphonique de Laval, sous la direction d’Alain Trudel recevra le pianiste Charles-Richard Hamelin. Celui qui s’est brillamment défendu au concours Chopin, remportant le prix d’interprétation, revisitera le Concerto pour piano no 1 de Brahms. En plus, nous découvrirons la composition Up de Nicholas Murphy, et la fascination de Gould pour Petula Clark. Cette chanteuse emblématique des années 60 était la favorite du pianiste. En collaboration avec la société littéraire de Laval, le comédien Jean Marchand lira des extraits de textes écrits par le pianiste pendant le concert.

Marc-André Hamelin

Dimanche 4 février, à la Maison symphonique, à 14 h 30, les amoureux des cordes et du piano seront certainement présents. Avec le Quatuor Pacifica, le pianiste Marc-André Hamelin présentera sa nouvelle composition : Quintette pour codes et piano. Un grand moment.

Les Solistes OSM

Photo courtoisie

★★★★

Beethoven, Strauss - Analekta/Select

En ce moment où le froid ne finit plus de faire des siennes, voici une nouveauté réconfortante. Un peu comme le bol de soupe lentement mijoté, les solistes de l’Orchestre symphonique de Montréal s’invitent doucement dans votre foyer. Du premier violon Andrew Wan, à l’altiste Neal Gripp et du violoncelliste Brian Manker, entouré du clarinettiste Todd Cope, du contrebassiste Ali Yazdanfar, du bassoniste Stéphane Lévesque, en concluant par le joueur de cor John Zirbel, la beauté des songes s’immisce doucement. Comme les meilleurs orfèvres, ces instrumentistes font honneur à leur profession.

3 concerts à surveiller

28 janvier 16 h

À l’Église Saint-Pierre Apôtre

Les petits violons

Œuvres de Schumann, Haydn et Wagenseil

Sous la direction de Marie-Claire Cousineau

Soliste : Patrice Richer, tromboniste

Présentatrice : Julie Daoust, comédienne


31 janvier 19 h 30

Théâtre Desjardins

Orchestre Métropolitain

Œuvres de Nielson, Barber et Beethoven

Soliste : Stéphane Tétreault, violoncelliste

Sous la direction de Tania Miller


7 février 19 h 30

Salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts

Shakespeare et compagnie

Œuvres de Shakespeare mise en musique

Avec Tim Brady, guitare électrique

Le chœur montréalais Voces Boreades

L’ensemble Of Sound Mind and Body

Sous la direction de Andrew Gray