/misc
Navigation

Pour profiter de l’hiver à plein

Au cours des huit prochaines semaines, plus de 2000 pêcheurs viendront taquiner les poissons du parc de la Rivière-des-Mille-Îles ou, tout au moins, se familiariser avec les nombreuses approches pour arriver à leurs fins.
Photo courtoisie Au cours des huit prochaines semaines, plus de 2000 pêcheurs viendront taquiner les poissons du parc de la Rivière-des-Mille-Îles ou, tout au moins, se familiariser avec les nombreuses approches pour arriver à leurs fins.

Coup d'oeil sur cet article

On retrouve sur la Rive-Nord un endroit très accessible où l’on peut taquiner les poissons sous la croûte gelée.

La rivière des Mille-Îles s’étend sur plus de 42 km. Elle prend sa source dans le lac des Deux-Montagnes et se déverse à Lachenaie dans la rivière des Prairies, puis dans le fleuve Saint-Laurent, non loin de là. Elle borde l’île Jésus au sud ainsi que plusieurs autres municipalités sur la rive opposée. Une centaine d’îles sont éparpillées un peu partout sur son parcours.

Organisme

Du côté de Laval, dans le quartier Sainte-Rose, derrière l’église, à la berge des Baigneurs, il y a un organisme sans but lucratif qui a pour mission de protéger et de conserver ce long cours d’eau et ses affluents. L’OSBL Éco-Nature a été fondé en 1987 par des bénévoles.

De nos jours, les divers intervenants à l’emploi de cette institution, vouée à mettre en valeur la Mille-Îles, gèrent et organisent de nombreuses activités à longueur d’année, de Terrebonne à Saint-Eustache.

Peu de gens savent que ce site est considéré comme un des plus grands refuges fauniques de la Belle Province.

Pêche blanche

De la mi-janvier à la mi-mars, les adeptes de partout au Québec peuvent s’y rendre pour taquiner le brochet, la perchaude, le doré, l’achigan et plusieurs autres espèces.

Il faut toutefois savoir que la vocation première de cet endroit, aussi connu sous l’appellation de parc de la Rivière-des-Mille-Îles, est d’initier de nouveaux amateurs.

Au cours des week-ends des 10-11 et 17-18 février, retenez que les jeunes de 8 à 13 ans seront invités à réserver leur place pour l’activité Pêche en herbe afin d’apprendre les rudiments de base. Grâce à l’appui financier de la Fondation de la faune du Québec et des marchands Canadian Tire, les enfants pourront bénéficier, pour une somme minime de 11 $, d’un encadrement (en matinée ou en après-midi) afin d’y découvrir les bonnes pratiques, techniques et approches et pour reconnaître les divers spécimens qu’on attrape sous la glace. Ils recevront également une brimbale, un guide Guliver et un permis valide jusqu’à leurs 18 ans.

L’enseignement touchera en plus les domaines de l’éviscération, de la conservation et de la préparation en vue de la consommation.

En famille

Les fins de semaine des 3-4 et 24-25 février, les parents pourront accompagner leur marmaille lors de sorties de pêche de trois heures durant lesquelles tous les participants apprendront tout ce qu’il y a à savoir pour déjouer les prédateurs sous la glace.

Pour les mordus

En tout temps, il est possible d’opter pour un forfait de pêche blanche clefs en main. Pour seulement 100 $, un maximum de six personnes peut se réunir dans une cabane chauffée au bois et utiliser 10 brimbales de 9 à 17 heures. Les trous et les appâts sont inclus. Vous avez aussi l’opportunité de choisir une sortie de quatre heures seulement qui vous coûtera 70 $. Un animateur veillera au bon déroulement des diverses sessions de prélèvement.

Pour les gens qui n’hésitent pas à partir à l’aventure sur les parcours bien définis, sachez qu’Éco-Nature propose de s’éloigner et de tenter sa chance dans des cabanes légères, portatives et spécialement adaptées. Un autre incitatif appréciable cet hiver, souvenez-vous que nul n’a besoin d’un permis de pêche dans la plupart des zones, dont la 8.

Pour le plaisir

Outre l’activité de prélèvement, le parc met gratuitement à votre disponibilité une immense patinoire, des glissades, quelques kilomètres de sentiers dédiés à la raquette ou au ski de fond, etc.

Le rendez-vous festif annuel, qui se nomme Laval en blanc, se déroulera en fin de semaine, soit du 26 au 28 janvier prochain. Durant cette 14e édition, il y aura au menu une foule de divertissements pour les petits et les grands.

Pour en savoir plus, visitez le site www.parc-mille-iles.qc.ca ou composez le 450 622-1020, poste 227.

De tout pour tous

Si vous êtes un amateur de percidé, vous ne voudrez certainement pas manquer le Méga tournoi du doré du Centre de pêche des sportifs, le 3 février. Ce pourvoyeur, situé sur la rivière des Outaouais, juste en haut du barrage de Carillon sur la route 344, remettra de nombreux prix, dont des voyages de pêche et des excursions guidées. Le pêcheur qui aura déjoué le plus gros spécimen de la journée, sans limite de taille puisqu’il s’agit de la zone 25, gagnera une bourse de 1500 $, suivi d’une autre de 500 $ pour le deuxième et de 250 $ pour la troisième position, etc. Toutes les prises doivent être retournées vivantes à l’eau. Téléphonez à Jacques Vadeboncœur au 450 543-4338 pour obtenir de plus amples informations.