/sports/racing
Navigation

«Le départ de Massa ne devrait pas nous affecter»–Lance Stroll

«Le départ de Massa ne devrait pas nous affecter»–Lance Stroll
Photo Wenn

Coup d'oeil sur cet article

DAYTONA BEACH | L’écurie Williams sera constituée cette année de la plus jeune combinaison de pilotes du plateau en F1.

L’équipe britannique a annoncé, il y a quelques semaines à peine, que Sergey Sirotkin s’était vu confier le volant occupé par Felipe Massa depuis 2014.

Âgé de 22 ans, le Russe n’a jamais participé à un Grand Prix de F1. Pour l’expérience, Williams s’en remet donc à Lance Stroll, qui compte 20 courses en F1. L’expérimenté Brésilien a été forcé à la retraite après son 269e départ.

« L’équipe a choisi une nouvelle direction, a expliqué Stroll. Je n’ai aucun contrôle sur cette décision. Je pense toutefois que le départ de Massa ne devrait pas nous affecter, bien qu’il ait été un précieux allié pour notre organisation.

« Si Williams a fait appel à Sergey, elle devait avoir ses raisons d’apporter ce changement. Je le connais à peine, mais je souhaite avoir une bonne relation avec lui pour le plus grand bien de l’équipe. »

Williams a aussi recruté le vétéran Robert Kubica à titre de troisième pilote. Le Polonais a été victime d’un accident grave en 2011 alors qu’il participait à une épreuve de rallye et tentait de succéder à Massa.

On chuchote que si Sirotkin ne livre pas la marchandise, l’écurie se réserve le droit de confier à Kubica le deuxième volant en cours de saison.

L’écurie Williams a convoqué les médias pour une soirée de lancement qui aura lieu à Londres le 15 février.

Le deuxième chrono

L’équipage composé de Stroll et ses trois coéquipiers, Robin Frijns, Felix Rosenqvist et Daniel Juncadella, s’élancera de la sixième position en prévision des 24 Heures de Daytona.

Si c’est à Frijns qu’est revenue la tâche de qualifier la voiture jeudi soir (et probablement d’amorcer la course), Stroll, lui, l’a menée au deuxième rang lors de la dernière séance d’essais libres, vendredi matin.

Chaque pilote devrait parcourir environ six heures si évidemment l’équipe réussit à rallier l’arrivée.