/entertainment/tv
Navigation

Bon pour Patrick Watson, mauvais pour Crock-Pot

This is Us
Photo courtoisie NBC Milo Ventimiglia

Coup d'oeil sur cet article

Contrairement aux mijoteuses Crock-Pot, Patrick Watson a profité d’une belle visibilité aux États-Unis cette semaine grâce à This is Us, qui rallie en moyenne 15 millions d’Américains.

La voix de Patrick ­Watson a résonné lors d’une scène particulièrement dramatique présentée en fin d’épisode, alors qu’on entendait To Build a Home, une ballade du groupe britannique The Cinematic Orchestra.

Cette séquence revêtait une importance particulière puisqu’elle révélait comment Jack, le personnage du père interprété par Milo Ventimiglia, avait trouvé la mort. La mijoteuse qu’il venait pourtant d’éteindre avant d’aller au lit a pris en feu en raison d’un court-circuit, puis les flammes ont rapidement gagné toute la maison.

Mijoteuse fictive

Ce rebondissement a ébranlé les fans de This is Us. La colère s’est emparée d’un grand nombre d’internautes et 24 heures plus tard, la compagnie Crock-Pot s’ouvrait un compte Twitter pour répondre aux critiques, défendre ses électroménagers et rassurer sa clientèle. Dans un communiqué, le porte-parole de l’entreprise a demandé à NBC de rectifier le tir en indiquant combien ses appareils étaient sécuritaires.

La controverse est allée jusqu’aux oreilles du créateur du feuilleton. « Je prends un moment pour rappeler à tout le monde qu’il s’agissait d’une mijoteuse fictive », a écrit Dan Fogelman sur Twitter.

► La nouvelle chanson, Broken de Patrick Watson a aussi joué dans The Good Doctor à ABC.