/travel/outdoors
Navigation

Au Festi-Glace, on patine et on fête

Le trajet de neuf kilomètres, réparti sur deux corridors, en fait la plus longue 
patinoire sur rivière au Québec.
Photo courtoisie, Marc-Olivier Guilbault et Guillaume Morin Le trajet de neuf kilomètres, réparti sur deux corridors, en fait la plus longue patinoire sur rivière au Québec.

Coup d'oeil sur cet article

C’est la 36e édition du Festi-Glace dans la MRC de Joliette (du 9 au 18 février), mais ça fait au moins huit ans que je n’y ai pas consacré une chronique. Pourquoi ? Parce que les conditions de la patinoire sur la rivière L’Assomption étaient trop souvent instables. Or, la situation s’est beaucoup améliorée.

Depuis cinq ans, Hydro Météo, une firme spécialisée, évalue les conditions et la sécurité de la patinoire. Avec un radar et des mini-forages, elle détermine l’épaisseur, la qualité et la solidité de la glace, laquelle doit aussi supporter machinerie d’entretien et autres véhicules. Une autre entreprise, Nordikeau, assume le déneigement et l’arrosage.

La patinoire

Constituée de deux corridors, la patinoire s’étire de Joliette à Saint-Charles-Borromée, en passant par Notre-Dame-des-Prairies. C’est le cœur du Festi-Glace, attirant environ 30 000 participants chaque année.

On y a accès, entre autres, à partir du Pavillon de la rivière à Joliette, où on loue des casiers. En tout, il y a cinq abris chauffés pour chausser nos patins, dont trois avec toilettes.

L’événement

Entre deux coups de patin, on pourra faire une pause pour admirer les sculptures sur neige des Crazy Quebecers, au parc des Champs-Élisées à Notre-Dame-des-Prairies. Au même endroit, on aura l’occasion de s’initier au curling.

À la Place centrale Tim Hortons, des spectacles de musique trad viendront réchauffer l’atmosphère. À voir, près du Pavillon de la rivière : des policiers et autres volontaires s’immergeront dans l’eau glacée pour le Défi de l’ours polaire, au profit d’Olympiques spéciaux Québec.

Des spectacles de musique trad et bien d’autres viendront réchauffer l’atmosphère.
Photo courtoisie, Marc-Olivier Guilbault et Guillaume Morin
Des spectacles de musique trad et bien d’autres viendront réchauffer l’atmosphère.

Parlant d’Olympiques, Alexandre Despatie, le porte-parole du Festi-Glace, y est allé d’un message avant son départ à titre de commentateur à CBC pour les Jeux d’hiver en Corée du Sud. Le double médaillé olympique a fait valoir le caractère authentique de l’événement en un lieu unique, tout en étant gratuit.

Alexandre Despatie, porte-parole du Festi-Glace pour une deuxième année.
Photo courtoisie, Marc-Olivier Guilbault et Guillaume Morin
Alexandre Despatie, porte-parole du Festi-Glace pour une deuxième année.

Pour en profiter pleinement, consultez le site web pour les conditions de glace, la carte des points d’accès et la programmation détaillée.

En bref

  • Du 9 au 18 février
  • Accès en auto : A-40 Est, R-31 Nord
  • Frais d’entrée : gratuit
  • Longueur totale de la patinoire : 9 km
  • 8 points d’accès, 5 abris chauffés
  • www.festiglace.ca

D’autres idées pour le week-end

TERREBONNE

Au Centre de la côte boisée, à Terrebonne, on s’initie au ski alpin ou à la planche à neige avec un instructeur. On s’amuse aussi à la glissade sur tubes.

MASCOUCHE

Randonnée au parc du Grand-Coteau.
Photo courtoisie, Tourisme des Moulins
Randonnée au parc du Grand-Coteau.

Au parc du Grand-Coteau, à Mascouche, on se balade en raquettes ou en skis de fond (équipement à louer). On patine sur un étang. On glisse aussi. Il y a plusieurs autres possibilités, et ce, à prix abordables.

wwww.joiesdhiver.com