/entertainment/tv
Navigation

« Rien ne m’a été épargné » : Pauline Marois revient sur ses débuts en politique et son temps en tant que première ministre

« Rien ne m’a été épargné » : Pauline Marois revient sur ses débuts en politique et son temps en tant que première ministre

Coup d'oeil sur cet article

Lors du retour de l’émission La vraie nature, diffusée sur les ondes de TVA dimanche, Jean-Philippe Dion a eu la chance de s’entretenir avec l’ancienne première ministre du Québec Pauline Marois.

L’ancienne députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré est revenue sur ses débuts en politique et sur la difficulté qu’elle a eue à s’infiltrer dans le « boys club » qui était établi dans les années 80.

Mme Marois était enceinte de huit mois lorsqu’elle a été élue à l’Assemblée nationale pour la première fois en 1981. Elle a été nommée ministre de la Condition féminine seulement 10 jours après avoir accouché de son deuxième enfant.

La femme qui s’est retirée du monde politique en 2014, à la suite de la défaite du Parti québécois, revient aussi sur son temps à la tête du gouvernement provincial, mentionnant qu’elle regrette ne pas avoir eu assez de temps pour réaliser tout ce qu’elle avait entrepris.

Les autres invités au chalet de Jean-Philippe Dion étaient la chanteuse Marie-Mai et l’auteure Kim Thuy.

Vous pouvez voir ou revoir l’épisode au complet sur TVA.ca.