/sports/racing
Navigation

Un top cinq en lever de rideau

Bon départ pour Raphaël Lessard en Georgie

Lance Stroll
Photo courtoisie, Richard Kelley Felix Rosenqvist, Daniel Juncadella, Robin Frijns et Lance Stroll, coéquipiers au sein de l’écurie Jackie Chan, ont immortalisé leur participation aux 24 Heures de Daytona avant le signal du départ.

Coup d'oeil sur cet article

DAYTONA BEACH | À sa première course de la saison, Raphaël Lessard s’est classé au cinquième rang lors d’une épreuve de stock-car dans la catégorie des Super Late Models disputée samedi après-midi sur le circuit de Cordele, dans l’État de la Géorgie.

Le pilote de Saint-Joseph-de-Beauce, qui s’était élancé de la neuvième place sur la grille de départ, s’est maintenu dans le peloton de tête pendant une bonne partie de l’épreuve même quand un rival a embouti l’arrière de sa Toyota lors d’une relance au 176e des 200 tours.

Si sa Toyota a subi des dommages au pare-choc, Lessard n’a pas semblé déstabilisé puisque deux tours plus tard, il s’était hissé à la septième place.

Résultat satisfaisant

Lessard a concédé 5,958 secondes au vainqueur de la course, l’Américain Chandler Smith qui, dans l’ordre, a devancé ses compatriotes Bubba Pollard, Jeff Choquette et Chase Purdy lorsque le drapeau à damier a été déployé.

« On espère toujours faire mieux, a indiqué le jeune espoir de 16 ans, d’entrée de jeu. Mais, compte tenu des circonstances, c’est un résultat satisfaisant.

« La voiture était particulièrement performante avec des pneus usés, ce qui prouve qu’en fin de course, je peux attaquer. C’était moins évident avec des gommes neuves où mes principaux rivaux étaient avantagés. »

La prochaine course du Québécois de 16 ans n’aura lieu que le 18 mars prochain sur le tracé ovale de Kinston, en Alabama.

Stroll sous l’averse

Comme prévu, le départ de la 56e présentation de la course d’endurance des 24 Heures de Daytona a été donné à 14 h 40 samedi après-midi.

À sa deuxième participation à cette classique d’endurance, Lance Stroll a pris le relais de son coéquipier de l’écurie Jackie Chan, le Suédois Felix Rosenqvist, à partir de la cinquième heure.

L’équipe du pilote québécois occupait alors la dixième place, quoique concédant un tour au meneur Christian Fittipaldi, porte-couleurs de la formation Mustang Sampling.

Une vingtaine de minutes après son entrée en scène, la pluie, parfois forte, s’est invitée sur le circuit, mais Stroll, habile dans ces conditions difficiles, a pu gagner trois positions au tableau avant de mettre sous presse.