/world/america
Navigation

Brésil : 10 morts lors d’affrontements entre prisonniers près de Fortaleza

The prisoner's hands
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

SAO PAULO, Brésil | Dix détenus ont trouvé la mort lundi lors d’affrontements entre membres de factions rivales de narcotrafiquants dans la prison brésilienne d’Itapajé, à 125 km de Fortaleza (nord-est), ont annoncé les autorités locales.

« Un affrontement entre groupes rivaux de détenus a provoqué ces morts », a expliqué le Secrétariat à la Justice de l’État du Ceara, dont Fortaleza est la capitale, deux jours après une fusillade qui avait fait 14 morts dans cette ville.

Les autorités ont indiqué que les agents pénitentiaires avaient repris le contrôle de la prison, mais n’étaient pas en mesure de confirmer s’il y avait des blessés ou si des prisonniers s’étaient évadés.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un groupe d’hommes armés ont fait irruption dans un bal populaire et ont ouvert le feu, perpétrant la fusillade la plus meurtrière de l’histoire de l’État du Ceara.

Parmi les 14 personnes tuées, huit étaient des femmes et le massacre a été qualifié de « barbarie » par le gouverneur du Ceara, Camilo Santanta.

L’enquête est toujours en cours, les autorités ayant affirmé samedi ne « pas être en mesure de confirmer s’il s’agissait d’un affrontement entre factions ». Six personnes soupçonnées d’avoir pris part à la fusillade ont déjà été arrêtées.

En 2017, l’État du Ceara a recensé un record de 5114 homicides, 50 % de plus qu’en 2016.

Le 1er janvier, une mutinerie dans une prison de Goias (centre-ouest) avait fait neuf morts.

Un massacre perpétré un an jour pour jour après des émeutes sanglantes durant lesquelles 56 détenus avaient été sauvagement assassinés à Manaus (nord-ouest). Plus de cent prisonniers avaient trouvé la mort lors d’affrontements de ce type en début d’année dernière.

Le Brésil compte la troisième population carcérale au monde, avec 726 712 prisonniers enregistrés en juin 2016, soit deux fois plus que la capacité officielle des prisons, selon les derniers chiffres du ministère de la Justice.