/en5minutes
Navigation

Pourquoi la langue colle-t-elle au métal froid?

Pour ceux qui sont du genre à licher des affaires en public par temps froid (un hobby plutôt niché).

Non, non, non, petit garçon! Arrête tout de suite!
soupstock - stock.adobe.com Non, non, non, petit garçon! Arrête tout de suite!

Coup d'oeil sur cet article

On se souvient tous de la scène culte, dans le film Une histoire de Noël, où Flick est incapable de décoller sa langue d’un poteau de métal.

Enfant, regarder cette scène m’a découragée de même penser à la possibilité de peut-être déposer ma langue sur un poteau glacé, mais il y en a toujours pour tester les limites du possible.

À ceux-ci: sachez que la science n’est pas de votre bord.

Car effectivement, cette situation malheureuse n’est que transfert d’énergie.

Les poteaux et rampes sont faits de métal (comme de l’aluminium, de l’acier ou un alliage de fer avec du carbone). Le métal conduit la chaleur, ce qui veut dire que l’énergie thermique se transfère du plus chaud au plus froid.

Et qu’est-ce qui est chaud? Notre langue! L’intérieur de la bouche se situe à peu près à 37°C. En plus, il y a de la salive sur notre langue (je sais, quel choc!), salive composée à 99,5% d’eau.

Que se passe-t-il lorsqu’une langue, chaude et mouillée, touche une surface froide et conductrice comme un poteau de métal dehors en hiver? Tout d'abord, le métal absorbe la chaleur de la langue super rapidement (plus rapidement que le corps est capable de la réchauffer). Ensuite, la salive, qui a créé un pont entre le poteau et les cellules de la langue, gèle. La langue est ainsi bien verrouillée sur place.

 

Le résultat ne serait pas le même sur un matériau isolant (donc pas conducteur). Tentez de licher du papier, une porcelaine ou du bois dehors par temps froid, rien ne va coller. (En prime, vous auriez l'air d'un fabuleux weirdo.)

Maintenant, y a-t-il des trucs pour déprendre une langue verrouillée à un poteau? L'astuce plus simple est de verser de l’eau tiède à l’endroit de contact entre la langue et le poteau. La glace retenant la langue au poteau fondra et il y a aura une grande fête pour marquer votre nouvelle liberté chèrement acquise.

 

Un deuxième truc est de souffler de l’air chaud (comme lorsqu’on expire) sur l’endroit de contact. On peut même utiliser nos mains et nos doigts pour dégeler l’endroit de contact.

La pire chose à faire est de tirer pour essayer de déprendre votre langue, à moins que ça vous tente de vous payer une saignée comme dans l'bon vieux temps, dedans votre bouche.

Hep! Chacun ses choix!

Pour plus de détails, consultez cet article de Gizmodo.


En 5 minutes, c'est l’actualité scientifique expliquée autrement: vidéos, infographies, reportages, quiz, réalité virtuelle. Suivez-nous sur Facebook et Instagram.