/news/consumer
Navigation

Un meuble pour la culture de légumes

Il faut toutefois payer 1950 $ pour cette autosuffisance

Pierre Nibart
Photo courtoisie, OGarden Pierre Nibart a créé un meuble pour cultiver des légumes et des épices même l’hiver. La forme de roue permet de réduire la superficie pour faire pousser les plants.

Coup d'oeil sur cet article

Un entrepreneur de Lévis a inventé un meuble qui permet aux familles de cultiver leurs légumes et fines herbes 12 mois par année dans leur domicile.

Depuis son arrivée au Québec en 2012, l’entrepreneur Pierre Nibart voulait améliorer l’autonomie alimentaire des familles.

Après une recherche, il a finalement conçu les plans de son meuble baptisé OGarden.

Il permet de cultiver jusqu’à 80 plants de légumes, de fines herbes ou de fruits que l’entreprise propose sur son site internet.

Investir dans le panier d’épicerie

« Un meuble utilisé à pleine capacité permet de produire suffisamment pour une autonomie alimentaire familiale. C’est un pas vers l’autosuffisance », a expliqué Pierre Nibart.

Le prototype est aménagé de façon à faire pousser les semences dans 20 emplacements qui peuvent contenir quatre plants chacun à l’intérieur du meuble.

Les semences sont éclairées par un néon qui est nécessaire à la germination.

Après deux semaines, les 80 plants sont ensuite placés dans la roue fixée sur le dessus du meuble.

Celle-ci tourne en continu autour d’une lampe peu énergivore, ce qui permet la croissance des plants.

Depuis avril dernier, l’entreprise a vendu 200 meubles OGarden. Bien que le coût d’un meuble soit d’environ 1950 $, le président estime que les économies réalisées en valent la peine. Une saine gestion de l’appareil permet de récupérer son investissement en 18 mois, selon lui.

Écologiste

« Une famille peut épargner entre 80 et 160 $ mensuellement. L’hiver, on économise plus. Même l’été, c’est facilement six à sept fois moins dispendieux. Le coût d’un plan est d’environ 30 sous, ce qui inclut l’électricité, les semences et l’engrais biologique », estime Pierre Nibart.

En comparaison, un pied de brocoli revient à 0,30 $ comparativement à 3 $ dans les épiceries du Québec, soit 10 fois moins cher.

Selon des données divulguées par Équiterre, un aliment voyagerait en moyenne entre 2500 et 4000 kilomètres avant d’être ingéré par un Québécois.

« Quand on importe fruits et légumes, il y a une importante production de gaz à effet de serre liée au transport », a expliqué le conseiller en agriculture chez Équiterre, Jean-Michel Archambault-Cyr.

Produits possibles de faire pousser dans le meuble OGarden

  • Fraises
  • Tomates
  • Concombre
  • Laitue
  • Haricots
  • Céleri
  • Brocoli
  • Coriandre
  • Ciboulette
  • Basilic
Source : OGarden